Albers n'en peut plus de changer de moteur

Le néerlandais Christijan Albers perdra 10 places sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie dimanche, après que son moteur Toyota ait cassé en essais privés pour la troisième fois d'affilée

Le néerlandais Christijan Albers perdra 10 places sur la grille de départ du Grand Prix de Turquie dimanche, après que son moteur Toyota ait cassé en essais privés pour la troisième fois d'affilée.

"Il est difficile d'expliquer à quel point je me sens frustré en cet instant", dit-il dans le communiqué de presse de son équipe.

"C'est la troisième fois d'affilée que nous vivons un mauvais vendredi."

"Midland et Toyota doivent continuer à travailler encore mieux ensemble, regarder les informations et analyser le problème car en Formule 1, on ne peut pas se permettre de connaître ce genre d'erreur."

Ralf Schumacher devra lui aussi changer de moteur dès demain et perdra donc comme Albers 10 places sur la grille de départ. Les moteurs Toyota ne sont peut-être pas aussi fiables qu'on le dit...

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher , Christijan Albers
Type d'article Actualités