Allemagne, Qualifications : Renault

Dans des conditions de piste en amélioration permanente et par des températures en hausse constante, les deux pilotes Renault ont eu du mal à trouver la performance sur un tour

Dans des conditions de piste en amélioration permanente et par des températures en hausse constante, les deux pilotes Renault ont eu du mal à trouver la performance sur un tour. Giancarlo Fisichella partira de la cinquième place de la grille, tandis que Fernando Alonso espérait mieux qu’une septième position pour son 25e anniversaire. Cependant, en dépit de ces positions décevantes, les deux pilotes ont trouvé leur voiture plutôt bien équilibrée et facile à conduire, ce qui leur permet de penser qu’ils seront en mesure de remonter au classement pendant la course de demain.

Giancarlo Fisichella, 5e :

« Je pense que nous avons fait notre maximum aujourd’hui, avec les ingénieurs et sur la piste. Malheureusement, quelques voitures étaient plus rapides que nous cet après-midi. Il y a des écarts assez grands entre les monoplaces de tête, ce qui nous permet de penser à de possibles différences de stratégie. Mais quoiqu’il arrive, nous devrons nous battre. Il sera important de prendre un bon départ, puis de conserver un rythme soutenu. Je pense que nous serons rapides sur les longs roulages, tout devrait donc rentrer dans l’ordre pendant la course. »

Fernando Alonso, 7e :

« Aujourd’hui, je pense que nous n’avons pas réussi à faire fonctionner nos pneumatiques correctement sur un tour lancé. Avant la séance, nous savions que les choses allaient être un peu difficiles cet après-midi. Evidemment, partir de la septième place complique un peu la tâche, mais je reste confiant pour demain. Je pense que notre rythme sur les longs roulages est compétitif, et nous devons croire dans les choix que nous avons faits pour le set-up comme pour la stratégie, puis laisser la course se déployer. Nous pourrons sûrement monter sur le podium demain. »

Pat Symonds, Directeur Exécutif de l’Ingénierie :

« La 5ème et la 7ème place ne sont pas les positions auxquelles nous avions pensé, ce qui est surprenant car l’équilibre de la voiture n’était mauvais pour aucun de nos pilotes. Aujourd’hui, il était surtout question d’adhérence. Nos pneumatiques ont commencé à mieux fonctionner lorsque la température a grimpé ce week-end. Cette tendance devrait se poursuivre, ce qui augmente nos chances pour la course. »

Denis Chevrier, Responsable d’Exploitation Moteur :

« Il est clair que nous ne sommes pas dans notre position habituelle face à nos rivaux au terme de ces qualifications. Bien que la distance qui sépare la grille du premier virage soit courte, ce qui rend difficile la possibilité de dépasser au départ, il se passe toujours beaucoup de choses pendant le premier tour et nos deux pilotes se battront pour reprendre du terrain. En ce qui concerne la performance du moteur, le circuit est exigeant et les températures seront élevées demain. Cependant, les deux RS26 se sont très bien comportés ce week-end et nous aurons à cœur de maintenir nos standards de fiabilité. Nous devons maintenant rester confiants et nous dire que notre voiture pourra adopte un rythme rapide et constant. Il faudra ensuite voir de quelle manière se développe la course et à quel moment s’arrêteront les voitures pour leur premier ravitaillement. »

Tiré de www.renaultf1.com

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Fernando Alonso
Type d'article Actualités