Alonso ne veut pas rouler ? l'?conomie

Fernando Alonso est déterminé à reprendre la main sur les futurs Grands Prix

Fernando Alonso est déterminé à reprendre la main sur les futurs Grands Prix. Et cette reprise de pouvoir, il veut l'avoir dès le GP d'Allemagne, ce week-end, afin de prendre un avantage psychologique sur son rival allemand, Michael Schumacher.

Alonso et Renault n'ont jamais réussi à concurrencer sérieusement les Ferrari sur les deux dernières courses, en partie à cause de mauvais choix de pneus.

L'espagnol est cependant gonflé à bloc pour rendre la monnaie de sa pièce à Schumacher, lors des prochains rendez-vous, de surcroît lors du GP maison du pilote allemand.


"Il est important de battre Michael lors de chaque course, pas seulement à Hockenheim !", dit Fernando.

Il a pris conscience de l'importance de ne pas lâcher prise, malgré son avance encore confortable de 17 points sur Schumacher. L'avantage dont Alonso devra tirer profit ce dimanche viendrait d'une victoire sur cette course en particulier, puisque Schumacher tient plus que tout à combler ses nombreux fans allemands.

"Nous savons qu'à ce stade de la saison, nous devons finir devant les Ferrari", dit Alonso, pour qui il n'est pas question de rouler à l'économie, de jouer "l'épicier", comme certains s'amusent à le dire.

"Mais je pense qu'une victoire en Allemagne pourrait valoir deux fois plus que les dix points en jeu, grâce à son aspect psychologique."

"J'essaye de gagner toutes les courses, mais gagner ici serait encore plus important."

"Je suis très optimiste. Nous avons eu une bonne première moitié de saison et la clef maintenant est de continuer à faire un bon travail, puis à le terminer. L'équipe Renault est prête, et je suis prêt."

"Je pense que nous pouvons terminer cette année 2006 de la même façon que nous l'avons commencée", ajoute-t-il.

Voilà de quoi rassurer ses supporters...

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités