Alonso : "Une victoire en Allemagne vaudrait plus de dix points"

Le champion du monde est impatient d'arriver en Allemagne ; il y voit l'occasion de saisir un avantage psychologique sur ses rivaux

Le champion du monde est impatient d'arriver en Allemagne ; il y voit l'occasion de saisir un avantage psychologique sur ses rivaux...

Fernando, quel est votre avis sur les courses à venir ?
Je suis très optimiste. Nous avons connu une bonne première moitié de saison, et la clé est maintenant de continuer puis de finir de boulot. L’équipe Renault est prête, moi aussi. Je pense que nous pouvons terminer le championnat 2006 de la même manière que nous l’avons commencé.

Cette saison plus que jamais, on parle beaucoup de la performance des pneumatiques…
Nous sommes au milieu d’une bonne bataille entre deux manufacturiers en ce moment. Michelin et Bridgestone se poussent mutuellement dans leurs derniers retranchements lors de chaque course. Nous avons des pneumatiques fantastiques et Michelin nous donne un petit plus en performance. C’est la raison pour laquelle nous sommes en tête du championnat. Je suis confiant pour le reste de la saison et suis certain que Michelin peut être de nouveau champion.

L’autre clé de la saison semble être le développement. Où se situe Renault par rapport à la concurrence dans ce domaine ?
Je pense que nous allons dans la bonne direction. Nous avons commencé la saison avec une voiture fantastique, nous avions donc peut-être un peu moins de marge que les autres pour améliorer. Mais même s’ils développent leurs voitures et essaient de revenir, nous continuons à gagner des courses. L’équipe n’a pas arrêté d’améliorer la R26 et son moteur. Elle a fait un super travail.

Ferrari a battu Renault à domicile il y a quinze jours. Est-il tentant d’essayer de battre Michael Schumacher devant son public ce week-end ?
Il est important de battre Michael sur chaque course et pas seulement à Hockenheim ! Nous savons qu’à ce stade de la saison, nous devons terminer devant les Ferrari. Mais je pense qu’une victoire en Allemagne vaudrait plus que 10 points car elle aurait un aspect psychologique important. J’essaie de gagner toutes les courses, mais gagner aurait une signification particulière ce week-end.

Quelles sont les exigences du circuit d’Hockenheim ?
C’est une piste très physique. Les températures sont toujours très élevées, ce qui la rend difficile pour les pilotes. En ce qui concerne la voiture, la vitesse de pointe en ligne droite est nécessaire, mais pas autant que par le passé, lorsque le circuit était différent. Dans les virages lents, l’adhérence est toujours faible mais il faut compenser avec de bons réglages mécaniques et une voiture facile à conduire. Pour être rapide à Hockenheim, le bon compromis est difficile à trouver.

Source : Site officiel de l'écurie Renault F1.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités