BMW aurait pu faire beaucoup mieux

La course a été plutôt mouvementée pour l'équipe allemande

La course a été plutôt mouvementée pour l'équipe allemande. Tout commençait pourtant très bien pour BMW, Heidfeld et Kubica occupaient des places respectables. Mais un changement de pneus prématuré et un accrochage ont ruiné les efforts de l'équipe.

Nick Heidfeld : 7ème
"C'était la course la plus décevante de ma carrière, non seulement en F1 mais dans ma vie entière. Jusqu'à la fin j'étais certain que je serais quatrième, mais quelques autres pilotes m'ont causé des ennui. Le premier était Albers, qui est resté sur la ligne sèche et ne m'a pas laissé passer. J'ai dû freiner sur la piste humide, j'ai presque fait un tête à queue, suis allé sur l'herbe et j'ai perdu quelques secondes. Puis Sato m'a bloqué. Pour cette raison, les deux Honda m'ont rattrapé et Albers et Sato étaient juste devant. Barrichello m'a touché et j'ai perdu toutes mes places. De la Rosa, Button et Barrichello sont passé, ma voiture était endommagée mais j'ai pu passer la ligne."


Robert Kubica : 13ème
"La course était très difficile, dès le premier tour j'ai été touché, je pense par Robert Doornbos, ainsi j'étais derrière. Ensuite j'ai plutôt bien roulé, mais je ne pensais pas être aussi rapide. Alors, malheureusement, j'ai essayé les pneus slick mais la piste était encore trop humide. Il était impossible de conduire, je suis allé hors piste deux fois et j'ai perdu beaucoup de temps. Je suis de nouveau passé aux intermédiaires le tour suivant. Giancarlo Fisichella, Michael Schumacher et Fernando Alonso sont passés et je les ai suivi. Cependant, après ceci c'était terminé pour moi, je ne pouvais plus espérer rentrer dans les points."


Mario Theissen (directeur de BMW Motorsport) :
"Ce résultat de course est extrêmement décevant pour nous. Nick était accroché à la quatrième place avant cet accident. Dans les derniers tours de la course, il a été ralenti par les concurrents retardataires et a perdu une seconde d'avantage sur les quatre voitures derrière. L'un d'eux a même frappé l'arrière de sa voiture. Ces incidents sont à l'étude par les commisaires. Robert s'est retrouvé loin derrière au départ, mais s'est rattrapé d'une manière très impressionnante. À son premier arrêt, il a demandé les pneus slick, nous avons pris le risque mais c'était une erreur. Le deuxième arrêt nécessaire pour changer de pneus lui a coûté les points. Techniquement, les deux voitures ont fonctionné sans problèmes."

Willy Rampf (directeur technique) :
"Les deux conducteurs ont perdu des places au début mais ont regagné des positions durant la course. Nous avons attendu un grand prix humide et, de ce fait, notre stratégie était de faire un premier relais très long. Comparé à la qualification, la piste était extrêmement lente pour sécher. À l'arrêt de Robert, nous avons tenté les pneus slick mais ce fut une erreur. La piste était toujours trop mouillée, particulièrement à la sortie des stands, ainsi les pneus ont refroidi immédiatement et Robet a perdu du grip. Il était clair que nous devions changer ses pneumatiques. Pour Nick la stratégie était payante, il était quatrième quand la pluie a refait apparition, avant de finir septième à cause d'un accrochage. La déception est énorme."

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Michael Schumacher , Nick Heidfeld , Fernando Alonso , Robert Doornbos , Robert Kubica , Mario Theissen
Type d'article Actualités