Br?sil, pr?sentation : histoire et mise en situation

Grand Prix du Brésil 2006768eGrand Prix de Formule 118eGrand Prix de la saison 200634e Grand Prix du Brésil24eGrand Prix organisé sur le circuit d’Interlagos Circuit José Carlos Pace d’Interlagos- 4,309 Km - 71 tours à parcourir (soit au total...

Grand Prix du Brésil 2006

768eGrand Prix de Formule 1

18eGrand Prix de la saison 2006

34e Grand Prix du Brésil

24eGrand Prix organisé sur le circuit d’Interlagos



Circuit José Carlos Pace d’Interlagos

- 4,309 Km - 71 tours à parcourir (soit au total 305,939 Km)

Le circuit d’Interlagos est d’abord connu pour tourner inverse des aiguilles d'une montre et fiche paraît-il de sacrées migraines et de maux de bras aux pilotes qui y conduisent. Mais c’est aussi un circuit plutôt célèbre et qui, autrefois, faisait parti du début de championnat. Il fait désormais partie de la fin : est-ce une volonté de la FIA de tomber sur un climat moins orageux ? En effet, Interlagos est également connu pour ses pluies violentes (2003, 1996 par exemple) et un climat dont il faut sans cesse se méfier. Un circuit apprécié généralement des pilotes avec des virages comme les fameux S de Senna.

C'est un Grand Prix dont on attend beaucoup cette année : Fernando Alonso ou Michael Schumacher ? Ferrari ou Renault ? De très grandes questions qui laissent en tout cas la place à une grande certitude : c'est le dernier Grand Prix de la saison, et le dernier de Michael Schumacher. Un septuple / octuple (barrez la mention inutile dimanche soir) Champion du Monde qui quitte une discipline, ça laissera un vide pour beaucoup... Et en espérant que l'on retrouvera également beaucoup de pilotes l'année prochaine car pour certains, c'est leur dernier Grand Prix de Formule 1 également. Sauf qu'eux ne le savent sans doute pas... (ça fait peur hein ?).



En 2005…

Fernando Alonso fut sacré Champion du Monde des pilotes, pour commencer.

Mais la victoire revint à Juan-Pablo Montoya sur McLaren-Mecredes, qui finit devant son coéquipier Kimi Räikkönen pour 2,527 secondes seulement.

Pole position pour Fernando Alonso, avec un temps de 1:11.988 et Meilleur Tour en Course pour Kimi Räikkönen en 1:12.268.

Ce fut également le seul Grand Prix de la saison 2005 qui vit Tiago Monteiro abandonner et mettre fin à sa série de fiabilité…



Histoire du Grand Prix

Autrefois, le circuit d’Interlagos occupait la même zone mais faisait près de 8 Km et était presque comparable à un circuit de karting tellement il y’avait de virages, de changements de directions, etc. Cependant, c’était une piste très rapide et qui possédait de larges dénivelés... Idée abandonnée définitivement en 1980 !

Autre circuit connu pour avoir hebergé à dix reprises le Grand prix du Brésil : Jacarapegua. Circuit tournant lui aussi à l’envers, il n’avait pas grand chose de bien spécial si ce n’est un climat violemment chaud et humide, et de nombreuses bosses ici et là.

En 2003 à Interlagos, s’est déroulé un Grand Prix complètement fou remporté par Kimi Räikkönen puis, seulement deux jours plus tard, Giancarlo Fisichella ! Des conditions chaotiques, des accidents et erreurs de conduite comme s’il en pleuvait  - c’est le cas de le dire - et une course finalement stoppée au bout de 51 tours, après les accidents de Fernando Alonso - qui sera malgré tout classé 3e mais absent du podium - et Mark Webber. Néanmoins, cette victoire qui sera la première de Fisichella et la dernière de Jordan, sera obtenue dans des conditions telles que ce Grand Prix est déjà placé au rang de course mythique.


Juan-Pablo Montoya est sur deux victoires consécutives au Brésil. C'aurait pu être un signe...

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Michael Schumacher , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Tiago Monteiro
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités