Briatore : "J'ai parl? avec Alonso et Fisichella hier"

Le directeur du Renault F1 Flavio Briatore pense avoir tout mis au clair avec Fernando Alonso et ce qu'il pense très exactement de ce qui se passe dans l'équipe, après que l'italien ait annoncé avoir discuté plus en détails avec l'espagnol et...

Le directeur du Renault F1 Flavio Briatore pense avoir tout mis au clair avec Fernando Alonso et ce qu'il pense très exactement de ce qui se passe dans l'équipe, après que l'italien ait annoncé avoir discuté plus en détails avec l'espagnol et Giancarlo Fisichella hier soir.



Dans une tentative de rétablir une atmosphère normale dans l'équipe, Briatore a de nouveau assuré à Alonso que son combat pour le titre n'était pas abandonné et qu'il n'y a aucune tension entre ses deux pilotes.



"

J'ai parlé avec Fernando et Fisichella hier

", dit Briatore. "

Nous parlons parfois de la frustration, la pression, ce genre de chose, ça arrive. Mais je ne crois pas qu'il y ait le moindre problème. Peut-être que cela nous donnera plus de motivation pour ce week-end.

"



Briatore insiste sur le fait que Renault s'est toujours entièrement dévouée à Alonso cette saison, et que la seule fois où elle a vraiment "laissé tomber" l'espagnol était lors du Grand Prix de Hongrie.



"

C'est ce que je pense, vraiment. Mais pas à Budapest, ce fut une erreur, et ce fut la seule. Ca peut arriver.

"



"

Dimanche en Chine, je ne pense pas que le second arrêt aux stands a eu la moindre influence sur la course. Ca semblait grave, mais doubler sur ce circuit est difficile. Mais on ne sait jamais. Nous avons perdu 10 points à Budapest, voilà les faits.

"



Quand aux déclarations d'Alonso sur son coéquipier Fisichella, Briatore déclare : "

Il n'y avait pas à discuter sur le dépassement de Fisi

", continue Flavio. "

Il était impossible de le garder derrière et de bloquer Michael [Schumacher]. Vous avez vu la course comme moi. Nous ne nous attendions pas au grainage, et nous avons changé les pneus uniquement car le pilote l'avait demandé.

"



"

Il n'y a pas de question sur la responsabilité, et le jugement de Fernando a toujours été le bon. A ce moment-là, nous avions décidé de changer les pneus, mais après, il est impossible de garder quelqu'un derrière soit quand on roule à 4 secondes du rythme des autres.

"



Se référant à des commentaires similaires de Fernando en 2005, Briatore a calmé le jeu sur la situation.



"

Fernando avait déjà dit ça l'année dernière, rappelez-vous. Ca lui arrive peut-être une fois par an. Maintenant que c'est fait, il sera OK pour les deux dernières courses.

"

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Fernando Alonso , Flavio Briatore
Type d'article Actualités