De La Rosa calme le jeu sur le d?bat avec Schumacher

Pedro De La Rosa a décidé de stopper le débat qui a frappé Michael Schumacher lors du briefing des pilotes, vendredi

Pedro De La Rosa a décidé de stopper le débat qui a frappé Michael Schumacher lors du briefing des pilotes, vendredi.



Certains pilotes avaient laissé entendre que la discussion avait été assez houleuse lors de la réunion, entre Pedro, soutenu par d'autres pilotes, et Schumacher, à propos de son comportement sur la fin de la course du Grand Prix de Hongrie.



Ces personnes se plaignaient de la façon dont Michael avait coupé la chicane sans subir de pénalité, alors que De La Rosa était sur le point de doubler l'allemand. Le Directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, participait lui aussi au débat.



Mais aujourd'hui, Pedro a déclaré publiquement cette fois-ci qu'il voulait oublier tout cela et que ça n'avait finalement que peu d'importance, même si on sent un léger ton ironique dans ses dires.



"

Ce n'est pas que je suis content ou pas

", dit-il. "

Je voulais juste connaître la position de la FIA à propos de tous les pilotes, pas juste Michael, lorsqu'ils coupent une chicane devant un pilote sur le point de faire sa manoeuvre de dépassement.

"



"

Toute cette agitation n'avait pas lieu d'être

", se défend Pedro des déformations de la presse qui a amplifié la chose. "

Je n'ai aucun problème. Je pense que c'était OK, Michael défendait sa position, la question était juste de savoir si nous avons tous le droit de faire ça ou non. Le débat est venu de cette question. Je connais maintenant la réponse, ce qu'il a fait était donc correct.

"



De La Rosa a révélé que Whiting avait confirmé que Schumacher n'a rien fait de mal dans ses manoeuvres défensives, signifiant que les pilotes peuvent couper les chicanes sous certaines conditions.



"

Le fait est que si vous n'êtes pas côte-à-côte avec le pilote qui rentre dans la chicane devant vous, alors celui-ci peut la court-circuiter et garder sa position sans être pénalisé

", continue l'espagnol.



"

Ce fut la conclusion du meeting hier après-midi, et c'est quelque chose que nous suivrons tous désormais. Je voulais simplement une clarification. Tout est clair. Si c'est vraiment le cas, alors nous pourrons tous profiter de cela à l'avenir.

"



A propos de cette fameuse réunion dite "chaude" avec Schumacher, Pedro ajoute : "

Non, ça s'est bien passé. Je ne lui ai pas adressé la parole, j'ai juste parlé avec Charlie Whiting qui représente la FIA et doit répondre à mes questions.

"



"

Tout va bien. Je suis juste surpris à quel point tout cela a ébranlé les esprits. Je n'y ai rien trouvé d'étrange. Je posais juste des questions et attendais des réponses.

"



Malgré le démenti, la tension est clairement palpable entre les pilotes. Schumacher lui-même était heureux de clôre le débat.



"

J'étais plutôt silencieux. Ils ont eu une discussion avec Charlie Whiting, donnant leur point de vue sur ce qui s'est passé en Hongrie, et la FIA a clairement montré qu'elle en avait un différent

", dit Schumacher, satisfait.



Beaucoup de bruit pour rien, en somme...

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher
Type d'article Actualités