Dennis veut revoir l'organisation des arr?ts aux stands

Ron Dennis, Directeur de McLaren, pense qu'il est temps de repenser l'organisation des arrêts aux stands pendant les courses pour éviter que ce qui est arrivé à Michael Schumacher en Turquie ne se répète

Ron Dennis, Directeur de McLaren, pense qu'il est temps de repenser l'organisation des arrêts aux stands pendant les courses pour éviter que ce qui est arrivé à Michael Schumacher en Turquie ne se répète.



Le pilote Ferrari fut forcé d'attendre derrière son coéquipier Felipe Massa car les deux hommes étaient rentrés simultanément pour ravitailler, alors que le Safety Car venait de rentrer en piste.



Cet évènement a sûrement coûté à Schumacher la seconde place à l'arrivée, détenue par Fernando Alonso, ce dernier parvenant à rester devant l'allemand, bien qu'ayant une Renault moins rapide que la Ferrari.



Dennis voudrait revoir les règles des arrêts aux stands pour éviter que ce genre de chose ne se répète.



"

Si Schumacher perd le championnat, j'espère que ça ne sera pas à cause de ce qui est arrivé au premier pitstop

", commente Dennis.



"

Il n'existe aucune restriction dans le règlement sur la possibilité d'avoir deux zones de ravitaillement, une pour chaque pilote. J'ai longtemps pensé à introduire ce système dans le box McLaren, mais à partir de là émergent des problèmes de coûts et d'organisation des stands, qui deviendrait bien plus complexe.

"



"

Quand on constate que ce problème a heurté d'autres équipes par la passé, peut-être qu'il faudrait repenser à tout ça, car l'établissement des stratégies souffre souvent du fait que nous n'ayons qu'une seule zone de ravitaillement et cela limite les changements de dernière minute pendant la course.

"

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Fernando Alonso , Felipe Massa
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités