Espionnage : Mosley souhaite que l’affaire soit classée

Les responsables de McLaren ayant reconnu que des informations appartenant à Ferrari avaient davantage circulé dans leur société qu’ils ne l’avaient estimé, Max Mosley a demandé au conseil mondial de classer l’affaire

Les responsables de McLaren ayant reconnu que des informations appartenant à Ferrari avaient davantage circulé dans leur société qu’ils ne l’avaient estimé, Max Mosley a demandé au conseil mondial de classer l’affaire.

"A la lumière des excuses publiques présentées par McLaren, le président de la FIA a demandé aux membres du conseil mondial du sport automobile leur consentement pour annuler l’audience prévue le 14 février 2008 et, dans l’intérêt du sport, de considérer ce dossier comme clos."

Selon un porte-parole de la FIA, les membres du conseil mondial devraient rendre leur décision dans le courant de la semaine prochaine.

NB : Suite à l’enquête, le département technique de la FIA a rédigé ses conclusions dans un rapport disponible sur le site de la FIA.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités