Fisichella est fautif de la crevaison de Schumacher

Renault et Ferrari se sont mis d'accord

Renault et Ferrari se sont mis d'accord. Jean Todt, directeur de la Scuderia Ferrari, a confirmé que la faute revenait à Giancarlo Fisichella pour la crevaison du pneu arrière-gauche de la voiture de Michael Schumacher. Sans cet incident, le septuple Champion du Monde aurait sans doute pu remporter le Grand Prix du Brésil à la vue de ses temps.

"C'est certainement lors de sa manoeuvre sur Fisichella que Michael a eu sa crevaison. Mais le pilote Renault n'a pas fait cela intentionellement", déclare Todt. "Nous devons revoir les images. Mais il est vrai que le dépassement n'était pas évident."

"Je suis simplement déçu que le week-end de Michael ait été gâché par une pompe d'essence et une crevaison. Michael a tout de même montré une dernière fois qu'il était unique", conclut le patron de la Scuderia.

Même son de cloche chez Renault : "Fisichella défendait sa position normalement. Il est normal que quelque chose de tel arrive. Et au final Michael 'volait', il n'y a donc aucun problème."

 

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Michael Schumacher , Jean Todt
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités