Fisichella : "J'attaquerai au maximum en Hongrie"

L'Italien s'attend à une course éprouvante en Hongrie avec l'espoir de décrocher un podium

L'Italien s'attend à une course éprouvante en Hongrie avec l'espoir de décrocher un podium.

Giancarlo, le Hungaroring est un circuit qui évolue toujours beaucoup tout au long du week-end. Est-ce important d’avoir un bon feeling dès les premiers tours ?
Il faut se sentir à l’aise d’entrée de jeu, en confiance avec la voiture et le circuit. Le circuit est toujours glissant et un petit peu sale au début, il faut donc savoir quels changements effectuer pour améliorer le niveau de performances de la voiture. Ensuite, au fil des roulages, le circuit se charge en gomme et le grip n’a de cesse de s’améliorer.

Est-ce un tracé exigeant pour les pilotes ?
Oui. Il y a plusieurs chicanes où il faut utiliser les vibreurs mais pas trop non plus. Les longs virages rendent ce circuit difficile physiquement surtout en fin de course et il y a de gros freinages pour les virages lents. Il ne faut faire aucune erreur car le circuit est sale hors de la trajectoire et cela ne pardonne pas, vous salissez vos pneus et il est alors difficile de défendre sa place.

Nous avons vu a Monaco que vous étiez capable de l’impossible : doubler sur un circuit alors que cela semble irréalisable. Ferez-vous de même en Hongrie ?
Pour être honnête, je préfèrerais partir en pole et garder la tête ! Mais si cela n’est pas le cas, il est sans doute aujourd’hui plus facile de doubler en Hongrie que cela ne l’était par le passé. Il y a de grandes possibilités dans le virage 1 notamment. J’ai fait de beaux dépassements à Monaco et s’il le faut, je ferai de même à Budapest.

Finalement la course en Allemagne a été très décevante pour toute l’équipe. Qu’attendez-vous des semaines à venir ?
Nous avons manqué de réussite à Hockenheim pas seulement vis-à-vis des Ferrari mais aussi par rapport aux autres équipes Michelin. L’équipe a travaillé dur pour comprendre ce qui s’était passé et trouver des solutions adaptées pour ce week-end. J’ai confiance, Michelin nous proposera des pneus compétitifs et nous devrons en tirer le meilleur. J’attaquerai au maximum, comme en Allemagne, pour monter sur le podium.

Source : Site officiel de Renault F1.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités