Heidfeld, n'est pas Schumacher qui veut

En même temps que ses évolutions aérodynamiques, l’équipe BMW pourrait faire sa révolution côté pilotes l’année prochaine

En même temps que ses évolutions aérodynamiques, l’équipe BMW pourrait faire sa révolution côté pilotes l’année prochaine.


Villeneuve déjà depuis l’année dernière sur la touche, malgré une bonne saison 2006, Kubica qui monte en puissance, Heidfeld pas aussi « allemand » que cela et le nom Schumacher toujours aussi attractif pour une marque allemande.

Hormis le cas Villeneuve qui semble entendu, Nick Heidfeld a beaucoup déçu l’équipe. En effet, il n’est pas plus rapide que son équipier Champion du Monde 1997 (d’un autre temps), et malgré un contrat de 4 ans signé l’année dernière pour $9m par an, il n’est pas à l’abri d’un licenciement en fin d’année.

Le premier effet de cette réaction s’appelle Robert Kubica. Le pilote polonais, champion de Formule Renault V6 l’année dernière, réalise un très bon travail pour l’équipe comme 3e pilote. Il est rapide, apprend bien son métier, et surtout, fait peu d’erreurs dans ses décisions. BMW voit en lui un Alonso polonais. Alors une titularisation en 2007 semble inévitable pour le jeune pilote, en remplacement de Villeneuve.

Un rival de plus pour Heidfeld, qui n’a pas su être plus rapide que JV cette année. Et surtout, qui n’a pas la même notoriété qu’un Schumacher, Ralf ou Michael, et même qu’un Frentzen à son époque. Nick Heidfeld n’est connu que par 32% des allemands, alors que 65% savent que les deux frères Schumacher sont en F1.
D’ailleurs, dans le public, aucune tribune « Heidfeld » n’est visible à l’image d’un pilote qui a du mal à s’extérioriser. Pourtant, c’est un fan de musique pop rock, mais peut de gens le savent.

Donc, une offensive sur le nom Schumacher est attendue du côté de BMW. Première cible : Michael Schumacher, dont tout le monde a lu l’affaire du contrat à 1 milliard $, démentie hier par l’intéressé. Pourtant, BMW le vise pour 2008, coïncident curieusement avec la fin du contrat ferme de Heidfeld, la fin du contrat de Michael Schumacher et surtout la fin du contrat de Ralf Schumacher chez Toyota.
Car la deuxième cible reste Ralf, pilote cher et qui fait payer deux fois le prix de ses prestations de pilote grâce à son nom, et qui avait déjà piloté entre 2000 et 2004 avec un moteur BMW dans la Williams. Ralf sera payé $20m l’année prochaine chez Toyota. Jusqu’où ira BMW ?

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ralf Schumacher , Michael Schumacher , Nick Heidfeld , Robert Kubica
Équipes Williams
Type d'article Actualités