Interview de David Richards

Le patron de Prodrive David Richards était à Magny-Cours le week-end dernier, s’assurant la possibilité de prendre part aux discussions sans fin autour des futures réglementations moteur

Le patron de Prodrive David Richards était à Magny-Cours le week-end dernier, s’assurant la possibilité de prendre part aux discussions sans fin autour des futures réglementations moteur.

Richards a insisté sur le fait qu’il voulait des garanties que les petites équipes indépendantes bénéficieraient d’une provision de moteurs peu chère et a aussi confirmé que l’utilisation de technologies partagées (offre d’une équipe à une autre d’un châssis et d’un moteur complets) figurait également dans les plans.

Richards a même contacté McLaren à propos de la création d’une équipe McLaren B, qui serait bien sûr Prodrive. Le récent désintérêt total du sponsor japonais Direxiv pour le sport automobile a sûrement poussé Richards à pousser davantage en ce sens.

Q : vous ne courrez pas avant mars 2008, mais le temps passe vite. Quelles sont les dernières nouvelles ?
"Il y a beaucoup de choses à faire, mais le principal est de ne pas foncer tête baissée et de faire les choses normalement. [...] Le principal pour nous est juste de relever ce défi et chercher plusieurs façons de faire les choses, regarder si elles peuvent être faites différemment. Parfois différemment par nécessité, car nous n’avons pas l’argent ou le temps, et parfois différemment car c’est le mieux à faire pour travailler sur le long terme. Nous cherchons sur un court terme quels partenariats pourraient être établis pour nous rendre compétitifs lors des deux premières années."

Q : pouvez-vous donner un exemple ?
"[...] Nous observons les nouvelles technologies actuellement en développement et qui seront proposées en 2009 et 2010, elles se trouvent exactement dans notre champs de travail aujourd’hui."

Q : est-il trop tôt pour des pilotes de vous contacter pour 2008 ?
"Nous gardons un contact permanent avec de jeunes pilotes pour d’autres programmes sur lesquels nous travaillons, mais ce n’est pas notre plus grande priorité pour le moment."

Q : essayez-vous d’emprunter la technologie d’autres équipes ?
"C’est sûrement une possibilité, il existe beaucoup d’éléments de la voiture dont nous pensons qu’il ne fournissent pas d’avantage compétitif, et je pense que beaucoup d’équipes le savent. [...] L’industrie automobile profite de la plateforme de partage des technologies depuis très, très longtemps. La F1 est plutôt en retard de ce côté."

Q : achèteriez-vous un package voiture et moteur complet ?
"Je ne l’excluerai pas. [...] Si un package compétitif nous venait clefs en main, j’y penserais sûrement."

D’après ’RACER Magazine’

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes David Richards
Équipes McLaren
Type d'article Actualités