Interview de Flavio Briatore

Après que Renault ait aujourd'hui officiellement annoncé ses quatre pilotes pour 2007 (Giancarlo Fisichella, Heikki Kovalainen, Ricardo Zonta et Nelson Piquet Jr

Après que Renault ait aujourd'hui officiellement annoncé ses quatre pilotes pour 2007 (Giancarlo Fisichella, Heikki Kovalainen, Ricardo Zonta et Nelson Piquet Jr.), ainsi que la prolongation de contrat de Flavio Briatore au poste de Directeur de l'équipe, l'italien répond à quelques questions.

Flavio, vous avez signé avec Renault pour deux années supplémentaires. Est-ce une preuve de confiance ?

Absolument et c’est bel et bien car j’ai confiance en l’équipe. C’est un honneur de travailler pour une entreprise leader mondiale comme Renault et de la représenter sur le plan international. Je voulais signer pour deux ans car si je n’avais signé que pour un an, on m’aurait à nouveau posé toujours les mêmes questions par rapport à mon avenir dans à peine six mois. De cette façon, nous pouvons nous concentrer sur notre travail et préparer la nouvelle étape qui attend Renault en 2007.

Pour prendre votre décision, vous avez insisté sur l’importance du soutien de Carlos Ghosn…

En Formule 1, il est essentiel d’avoir la confiance et le soutien dont vous avez besoin pour gagner et je suis fier de travailler pour un dirigeant comme Carlos Ghosn, qui a une réputation et une reconnaissance internationale. Depuis qu’il est arrivé à la tête de Renault, il a suivi le programme F1 avec intérêt et a confirmé l’engagement de la société sur le long terme dans la Formule 1. Cela nous donne la stabilité nécessaire pour préparer le futur et gérer les changements qui nous attendent. J’ai d’excellentes relations avec Alain Dassas, le Président de l’écurie, et ensemble, nous aiderons l’équipe à entrer dans une nouvelle ère.

L’équipe maintiendra une structure technique stable pour les années à venir. Est-ce un élément clé pour réussir ?

Une équipe est une chaîne dont la force est celle du plus faible de ses maillons. Il n’y a pas de maillon faible chez Renault. Notre équipe a une taille raisonnable, avec une bonne approche et les bonnes personnes. Notre structure managériale est fluide pour permettre aux gens d’exprimer leur talent et de se concentrer sur notre objectif principal : la victoire en piste. C’est quelque chose d’unique en Formule 1 et alors que d’autres équipes de pointe doivent faire face à des changements importants quant à leurs équipes techniques, notre approche dans la continuité sera notre force. Cela sera notre tremplin pour décrocher des titres à l’avenir.

Parlez-nous du nouveau pilote titulaire de l’équipe, Heikki Kovalainen…

Heikki a fait un travail fantastique cette année. Il connaît la voiture, il connaît l’équipe et après un an en tant que troisième pilote, on peut dire qu’il connaît l’univers de la Formule 1, du point de vue technique bien entendu mais aussi en ce qui concerne le marketing, les relations presse et tout ce qui s’y passe. Il n’y aura pas de mauvaise surprise pour lui la saison prochaine et il est temps pour lui de montrer qu’il a l’étoffe d’un pilote de course. Il sera jugé sur ses performances mais nous sommes très confiants, il a ce qu’il faut pour réussir à très haut niveau. Heikki est un talent futur de la Formule 1.

Que pensez-vous de la paire Fisichella – Kovalainen ?

Je pense que c’est une équipe très équilibrée. Giancarlo est expérimenté, il connaît la course et sait travailler pour l’équipe. Nous pensons qu’il peut prendre encore de l’envergure la saison prochaine et maintenir l’équipe aux avant-postes. Il apporte une certaine stabilité dans l’équipe pour la saison 2007. De l’extérieur, Heikki est vu comme le remplaçant d’un champion du monde et certaines personnes jugeront ses performances dans ce sens. Mais avec Renault nous préparons véritablement une nouvelle étape, l’équipe se prépare à entrer dans une nouvelle ère. Le changement est un processus naturel pour toute société et chez Renault nous l’envisageons comme une opportunité et non pas un handicap. De notre point de vue, nous ne perdons pas un pilote qui a décroché le titre mondial, au contraire, nous écrivons une nouvelle page de l’histoire avec un futur champion.

Vous avez également recruté deux pilotes d’essais, Ricardo Zonta et Nelson Piquet Jr., pourquoi ?

C’est encore une histoire d’équilibre entre jeunesse et expérience. Ricardo a fait du très bon travail chez Toyota ces dernières saisons et sa connaissance des pneus Bridgestone sera très utile puisque nous nous préparons à travailler avec eux pour la saison 2007. Si on ajoute ensuite sa vitesse pure et son expérience, il sera incontestablement un atout pour l’équipe. En ce qui concerne Nelsinho, nous avons de la chance d’avoir signé avec lui, une occasion qu’il ne fallait pas manquer. Il a été l’un des deux meilleurs pilotes cette année en GP2 et il a clairement les qualités nécessaires pour réussir. Il doit maintenant grandir et trouver ses marques en tant que pilote de Formule 1 et Renault est l’équipe idéale pour apprendre tout cela.

Il est rare de voir une écurie de pointe et potentiellement championne du monde, faire courir un pilote débutant…

Oui effectivement. Cela a toujours été mon approche et je pense que c’est rafraîchissant pour une équipe de pointe de pouvoir le faire. On lit sans cesse que les jeunes pilotes n’ont pas assez souvent l’opportunité de débuter en Formule 1. Chez Renault, nous changeons la donne. Le GP2 Series a été un excellent moyen pour les jeunes pilotes comme Rosberg, Hamilton, Heikki et Nelson de se faire remarquer ces deux dernières années. Nous pensons que les jeunes pilotes doivent avoir leur chance. Nous l’avons déjà fait dans le passé avec un jeune Espagnol nommé Alonso et cela s’est plutôt bien passé ! Maintenant le challenge est d’être capable de refaire la même chose.

Source : RenaultF1.com

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Ricardo Zonta , Nelson Piquet , Nelson Piquet Jr. , Flavio Briatore , Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités