Interview de Heikki Kovalainen

Le finlandais Heikki Kovalainen fera ses débuts en Grand Prix en Australie, au Grand Prix de Melbourne, en mars 2007

Le finlandais Heikki Kovalainen fera ses débuts en Grand Prix en Australie, au Grand Prix de Melbourne, en mars 2007. Il épaulera Giancarlo Fisichella et aura la lourde tâche de remplacer Fernando Alonso.

Heikki vous avez été officialisé par le Renault F1 Team en tant que pilote titulaire pour la saison 2007. Quel effet a eu cette annonce sur vous ?


Je suis très content de cette décision et c'est très important pour ma motivation. J'ai hâte de débuter en Grand Prix et de pouvoir commencer dans une équipe de pointe. Mais avant tout, il faut se concentrer sur la saison 2006. J'ai encore des séances d'essais importantes et nous devons faire du bon travail avant de penser à la saison prochaine.

Vous remplacerez Fernando Alonso, champion du monde. Est-ce une pression supplémentaire pour vous ?

Je pense que la saison prochaine est un nouveau départ pour moi. On aura de grandes attentes en ce qui me concerne mais je ne veux pas m'attarder sur cette pression supplémentaire. Je veux atteindre mes objectifs un à un : finir ma première course, si possible dans les points et m'améliorer tout au long de l'année. Nous aurons une voiture capable d'apporter de bons résultats et c'est ensuite à moi de jouer pour confirmer ce potentiel. Mais je veux commencer sereinement et dans le calme.

Quels sont selon vous les éléments qui ont poussé le Renault F1 Team à vous proposer un baquet de pilote titulaire ?

Ma vitesse j'espère car c'est toujours ce qui intéresse les ingénieurs même s'ils disent que ce n'est pas vrai ! J'ai été régulier, j'ai toujours essayé de tirer le maximum de la voiture et de donner un bon retour technique. Les ingénieurs ont commenté mon travail et que ce soit positif ou négatif, j'ai essayé de progresser. Je crois avoir réussi et je me sens en confiance dans la voiture maintenant.

Comment décririez-vous votre rapport avec l'équipe ?

Nous sommes très proches. J'ai commencé à tester en 2004 et nos rapports n'ont cessé de s'améliorer depuis. Je me suis perfectionné dans mon travail, j'ai travaillé dur avec les ingénieurs et c'est aujourd'hui la meilleure conclusion qui soit, faire mes débuts avec une équipe que je connais très bien. 

Et en ce qui concerne votre coéquipier, Giancarlo Fisichella ? Vous vous entendez bien ?

Je pense que Fisico est le meilleur coéquipier que je puisse avoir. Il est expérimenté, très rapide et nous nous entendons bien sur le plan personnel, nous avons le même sens de l'humour. Nous travaillons et nous rigolons bien ensemble.

Projetons-nous dans six mois, quel sera votre sentiment sur la grille à Melbourne ?

Ce sera une émotion toute particulière c'est certain. Mais quelque part, ce sera un retour à la normale pour moi, un retour à la course. Cette année a été très particulière car je n'étais pas en piste en course. Mais sur la grille l'an prochain, je penserai surtout à prendre un bon départ, je me concentrerai sur le point de freinage du virage numéro 1 et sur la suite de la course. Ce ne sera qu'une course dans le calendrier et si je fais bien mon travail, je devrais être capable de faire un bon résultat.

Finalement, cette annonce changera-t-elle votre façon de travailler dans les semaines à venir ?

Non je ne pense pas que cela change quoi que ce soit, je continuerai à travailler comme je le fais. Je pense avoir trouvé une bonne façon de travailler, je me donne à 100% tout le temps et j'essaie de m'améliorer tour après tour. Rien ne changera à ce niveau. Je travaillerai de la même manière avec l'équipe pour me perfectionner et j'écouterai leurs conseils pour me préparer dans les meilleures conditions.

Source : RenaultF1.com

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Fernando Alonso , Heikki Kovalainen
Type d'article Actualités