Le dopage en F1 ? l'ordre du jour

Un des sujets de discussion qui sera abordé lors du briefing des pilotes en Turquie sera le dopage en Formule 1, d'après le journal suisse 'Blick'

Un des sujets de discussion qui sera abordé lors du briefing des pilotes en Turquie sera le dopage en Formule 1, d'après le journal suisse 'Blick'.



Ce dernier parle d'un pilote ayant souhaité garder l'anonymat, déclarant que des tests anti-dopage plus rigoureux pourraient bientôt être mis en place, malgré l'image généralement "propre" du sport qu'est la course en Grand Prix.



La dernière infraction en date venait de l'ex-pilote Prost Grand Prix, Tomas Enge, attrapé après le final du championnat 2002 de F3000, reconnu positif à la marijuana. Le tchèque avait été disqualifié, laissant à Sébastien Bourdais le titre sur tapis vert.



Mais le pilote anonyme a dit que les substances telles que l'EPO étaient celles qui ont le plus de chance d'être en cause.



L'EPO, produit qui stimule la production de globules rouges dans le sang et souvent utilisé en sport d'endurance, est à base d'hormone naturelle, ce qui rend sa détection difficile.



"

Je suis pour des contrôles plus sévères

", a déclaré le pilote anonyme.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Tomas Enge , Sébastien Bourdais
Type d'article Actualités