Le strict minimum pour le Renault F1 Team

Le Renault F1 Team a fait ce qu'il fallait pour cette séance de qualification

Le Renault F1 Team a fait ce qu'il fallait pour cette séance de qualification. Si Giancarlo Fisichella a eu du mal à accéder à la super pole, il a néanmoins réussi le 6e temps de la séance de qualifications tandis que son coéquipier Champion du Monde 2005, Fernando Alonso, pointe à la deuxième ligne, en 4e position.

Le pilote romain n'a pas réussi à se placer là où il l'espérait et voit ses chances de finir 3e du championnat Pilotes s'éloigner. En revanche, tout se passe bien pour l'écurie puisque Michael Schumacher est plus loin et que les chances de devenir Champion du Monde des Constructeurs s'accroissent pour l'équipe française.

Giancarlo Fisichella, 6e position

"Les chronos sont vraiment très, très proches cet après-midi et je ne suis pas vraiment content de me retrouver sixième, parce que mon objectif était la deuxième ligne. Evidemment, je me bats contre Massa pour la troisième place du championnat et cela rendra ma vie un peu plus difficile en course. Compte tenu de ce qui s’est passé à Suzuka, où je suis monté sur le podium après être parti de la sixième place de la grille, nous pensons que la voiture peut avoir un bon rythme en course.C’est un Grand Prix long et exigeant, généralement émaillé de nombreux incidents, qui nous attend demain, mais on ne peut pas compter sur cela. Je devrai mener une course agressive et essayer de battre Felipe."

Pat Symonds, Directeur Exécutif de l’Ingénierie

"La journée s’est plutôt passée comme prévu. Notre but était de placer les deux voitures sur la deuxième ligne et nous sommes en bonne position. Je pense que les R26 ont des niveaux de carburant appréciables par rapport aux concurrents qui sont à leurs côtés et elles ont fait preuve d’un bon rythme en essais libres. En considérant nos objectifs du week-end, il est satisfaisant de voir Fernando s’élancer devant son rival principal. Mais nous avons du respect pour Michael et nous savons qu’il restera une menace pour nous même en partant de la 10ème place. L’oublier serait une erreur. La grille comporte finalement tous les éléments qu’il faut pour que la dernièrec ourse du championnat soit haletante."

Denis Chevrier, Responsable d’Exploitation Moteur

"Les essais libres de ce matin et les premières phases des qualifications nous ont fait réaliser que nous ne pourrions pas viser la première ligne aujourd’hui à moins de sérieusement compromettre notre stratégie de course. Lorsque nous l’avons accepté, nous avons préféré considérer notre performance en course, et la deuxième ou la troisième ligne sont alors devenues notre objectif. Nous avons vu que la voiture était compétitive en début de qualifications, et puis que la performance était également au rendez-vous pendant les essais libres, nous pouvons nous montrer confiants. En ce qui concerne le moteur, les voitures ont enregistré de bonnes vitesses de pointe et nous n’avons rencontré aucun problème sur les V8. Les événements de cet après-midi, cependant, nous rappellent que le rapport de forces peut évoluer rapidement, et nous n’avons pas l’intention de relâcher nos efforts. Nous devons atteindre notre objectif demain."

Effectivement, rien n'est joué pour les deux titres, mais la pression est sur les épaules de la Scuderia Ferrari et de Michael Schumacher. Tout reste possible dans ce championnat 2006 qui aura de toutes façons été époustouflant et plein de suspens.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Michael Schumacher , Fernando Alonso
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités