Les ailerons BMW finalement interdits par la FIA

Elles n'auront tenu que pendant un Grand Prix : les ailettes verticales érrigées par BMW sur le nez de leur F1

Elles n'auront tenu que pendant un Grand Prix : les ailettes verticales érrigées par BMW sur le nez de leur F1.06 et déjà étudiées par d'autres équipes viennent d'être purement et simplement interdites par la FIA.

Ces appendices avaient été testés par Jacques Villeneuve et Robert Kubica puis introduits en course lors du GP de  France, avec l'aval de la FIA. Cette dernière est aujourd'hui revenue sur sa décision

Charlie Whiting, chargé de la sécurité en F1 pour la FIA, a informé les équipes qu'à partir de maintenant, tout moyen aérodynamique permettant l'amélioration du guidage de l'air et gênant le champ de vision des pilotes est interdit pour des raisons de sécurité. Pourtant, les pilotes du BMW Sauber F1 Team avaient approuvé ces éléments, en ajoutant qu'ils n'influencaient absolument pas la visibilité de la piste.

D'après l'Article 2.3 du Règlement Technique, la FIA a le droit de retirer une voiture de la compétition si elle présente des dangers. Après que d'autres équipes aient publiquement avoué être en train de travailler sur des systèmes similaires, la FIA s'est vue contrainte de réagir avant que l'importation de ces innovations ne prenne une ampleur démesurée. Il y a quelques années, des ailerons supplémentaires sur le nez de la voiture et près du pilote avaient été interdits, pour les mêmes raisons. Et dans les deux cas, beaucoup s'accordent pour dire qu'esthétiquement, c'était très discutable.

Un membre de la FIA explique : "A nos yeux, la visibilité des pilotes pourrait être altérée vers l'avant ou sur les côtés par de tels éléments. C'est pour cette raison qu'ils devront être retirés à l'avenir."

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Robert Kubica
Équipes Sauber
Type d'article Actualités