Les pilotes exigent plus de s?curit? ? Monza

Avec comme meneur le Champion du Monde Fernando Alonso, plusieurs pilotes se sont rassemblés pour s'interroger sur la sécurité de l'autodrome de Monza, où le Grand Prix d'Italie se courra, exigeant des mesures pour qu'il soit le moins dangereux...

Avec comme meneur le Champion du Monde Fernando Alonso, plusieurs pilotes se sont rassemblés pour s'interroger sur la sécurité de l'autodrome de Monza, où le Grand Prix d'Italie se courra, exigeant des mesures pour qu'il soit le moins dangereux possible.

"Étant donnée la faible charge aérodynamique avec laquelle nous tournons, depuis l'habitacle, nous n'avons pas toujours l'impression de tout avoir sous contrôle, ce n'est pas une sensation très agréable, et la seule manière d'être rapide, c'est dans les longues droites", affirme Alonso.

Selon l'espagnol, il existe des moyens pour intervenir et le sujet sera sous analyse lors de la réunion qui se déroule habituellement avant chaque Grand Prix lors des meeting du GPDA, l'association qui regroupe les pilotes.

Pour sa part, l'australien Mark Webber a demandé à la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) qu'elle intervienne pour réduire dans la mesure du possible les risques que présente le tracé, qui est le plus rapide de la saison de F1.

Pour Webber, Monza pose un dilemme : "Puisque nous sommes passés aux moteurs V10 à V8, les puissances n'ont pas diminué, la seule possibilité est d'améliorer la sécurité des circuits, à commencer par celui-ci".

L'année passée, le tour le plus rapide en course avait été obtenu par Juan-Pablo Montoya (McLaren), à 262.242 km/h de moyenne, ce qui représente le tour le plus rapide de l'histoire de la Formule 1

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités