Plus d'infos sur les suspensions interdites

Ferrari et Renault ont été informées par la FIA que le système d'amortisseurs qu'ils utilisent va à l'encontre les régulations sportives

Ferrari et Renault ont été informées par la FIA que le système d'amortisseurs qu'ils utilisent va à l'encontre les régulations sportives.

D'après 'autosport.com', les deux écuries ont été prévenues que ce dispositif ne pouvait être utilisé, ce dernier consistant en un poids monté sur ressort, utilisé pour améliorer les performances de la voiture en gardant les fréquences des vibrations des pneus au minimum possible. Les niveaux d'adhérence, en particulier lors des virages, s'en trouvaient améliorés.


D'autres équipes telles que Red Bull, Williams et McLaren étaient en train soit d'adopter, soit de développer un système similaire.

Une lettre aurait été envoyée par Charlie Whiting (Directeur des épreuves de F1 pour la FIA) aux équipes, leur expliquant que l'utilisation progressive de ce système a forcé le Conseil d'Administration à agir.

"Comme la masse suspendue à l'intérieur des amortisseurs est étudiée pour bouger librement, elle n'est par conséquent pas fixée à l'ensemble du châssis de la voiture et bouge donc indépendamment de celle-ci", écrit Whiting.

"Donc, comme ce mouvement influence la performance aérodynamique de la voiture, nous pensons que les amortisseurs à poids de ce type violent l'Article 3.15 du Règlement Technique de la F1 et nous ne considérons désormais plus leur utilisation autorisée."

On attend de cette décision un désavantage plus important pour Renault que leur rival Ferrari, puisque les équipes chaussées en pneus Michelin semblent bénéficier davantage du gain apporté par ces amortisseurs que celles en Bridgestone.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités