Renault et le tribunal d'appel

Le mardi 22 août prochain, le Renault F1 Team participera à la réunion du Tribunal d’Appel qui examinera l’appel interjeté par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) contre la décision n°8 rendue le 28 juillet 2006 par les Commissaires...

Le mardi 22 août prochain, le Renault F1 Team participera à la réunion du Tribunal d’Appel qui examinera l’appel interjeté par la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) contre la décision n°8 rendue le 28 juillet 2006 par les Commissaires du Grand Prix d’Allemagne.

La décision n°8 porte sur la légalité du système de « mass dampers » utilisé par l’équipe depuis septembre 2005, que six autres équipes ont également utilisé à différents stades de la saison, selon le Règlement Technique 2006 de la Formule Un. Cette décision estime que le système " doit être considéré comme permis". La FIA, en désaccord, a alors décidé de se pourvoir en appel contre les Commissaires.

Le Tribunal d’Appel se réunira le 22 août 2006 afin d’examiner cette affaire. Chaque concurrent du Championnat du monde de Formule Un a été invité à assister à l’audience.

Ayant été la première équipe à utiliser ce système en Formule Un, et l’ayant intégré dès la phase de conception de sa monoplace 2006, le Renault F1 Team a accepté cette invitation en tant que partie prenante.

" Le Renault F1 Team assistera à l’audience et défendra sa position.", explique le Directeur Exécutif de l’Ingénierie de l’équipe, Pat Symonds, " Il serait déplacé de commenter les détails de cette affaire maintenant. Cependant, nous avons toute confiance dans le Tribunal d’Appel International. Nous pensons que son jugement est objectif et final. Nous respecterons donc sa décision. "

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités