Renault ?met des doutes sur la l?galit? de la Ferrari

Pat Symonds, Directeur technique de Renault, a remis en question la légalité des roues lenticulaires de la voiture de Ferrari, après que l'équipe italienne ait décidé de les utiliser à nouveau à Monza le week-end prochain

Pat Symonds, Directeur technique de Renault, a remis en question la légalité des roues lenticulaires de la voiture de Ferrari, après que l'équipe italienne ait décidé de les utiliser à nouveau à Monza le week-end prochain.

A l'arrière de la 248 F1, les caches noirs sont réapparus lors des essais privés à Monza, bien que Ferrari insiste sur le fait qu'ils aident bien au refroidissement des freins et non à l'amélioration de l'aérodynamique de la voiture.

Il y a deux semaines, lors du Grand Prix de Turquie, McLaren fut la première équipe à élever des questions face aux roues des Ferrari, bien que l'équipe britannique ait vite arrêté les protestations.

Symonds se demande actuellement si les roues de Ferrari enfreignent les règles du Parc Fermé, où il est interdit de changer quoi que ce soit sur la voiture.

"Vous avez le droit de changer les roues", dit-il, "mais Ferrari change également leur refroidissement de freins."

Symonds met le doigt sur un point intéressant, puisque effectivement, si les roues sont démontées de la voiture, les caches de refroidissement le sont aussi...

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités