Schumi se concentre sur le titre des constructeurs

Michael Schumacher a concédé le championnat du monde des pilotes à Fernando Alonso, il ira au grand prix du Brésil, dans deux semaines, dans le seul but de remporter le championnat des constructeurs pour Ferrari

Michael Schumacher a concédé le championnat du monde des pilotes à Fernando Alonso, il ira au grand prix du Brésil, dans deux semaines, dans le seul but de remporter le championnat des constructeurs pour Ferrari.

Schumacher est désormais, à dix points derrière Alonso, après qu'il ait abandonné (alors pourtant en tête du grand prix du Japon), suite à une panne moteur. Pourtant, il a montré qu'il nétait pas vraiment déprimé en allant saluer tous ces mécaniciens, et en allant assister à la fin de course aux côtés de Jean Todt, avec beaucoup de fairplay.

"Le titre des conducteurs pour moi est fini, mais nous allons au Brésil pour gagner le titre des constructeurs" a dit Schumacher à Suzuka après la course.

 "Notre équipe est  très grande : les garçons sont les meilleurs que je connaisse. Je suis très satisfait de toute notre équipe, mécanique et ingénieurs dans Ferrari. C'est la course.Vous gagnez et perdez ensemble.

"Aujourd'hui ça nous a été dur, nous étions les premiers mais nous  avons perdu le moteur. C'est La Formule Un. Je ne suis pas très déçu. C'est la vie et c'est la course qui est comme ça.

"Nous devons être très fiers du travail que nous avons effectué, parce qu'au Canada nous étions 25 points derrière, et personne n'a imaginé que  nous reviendrions, mais nous on y croyait. Maintenant nous sommes ici, neuf points derrière dans le championnat des constructeurs"

La seule manière viable pour que Schumacher, se retire de la formule un avec un huitième titre serait qu'il gagne à Interlagos et que son rival ne remporte aucun point. 

Mais Schumacher indique que ce scénario n'est pas celui  qu'il souhaite viser préférant se concentrer sur le classement  des constructeurs, où Ferrari sont neuf points derrière Renault .


"Nous combattrons pour le titre des constructeurs au Brésil. Nous verrons ce qui se produit avec les pilotes, mais nous sommes dix points derrière et je ne veux  certainement pas penser à une course où  je dois gagner et où je dois espérer que mon rival abandonne. Je n'aime pas cela." explique Schumacher.

Au Brésil, dans deux semaines, les courses promettent encore d'être palpitantes, car même si, a priori, Alonso est assuré du titre pilote, il n'en est rien encore pour le titre des constructeurs...

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Fernando Alonso , Jean Todt
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités