Toro Rosso a d?sormais le droit ? plus de puissance

Les équipes rivales de la Scuderia Toro Rosso se sont plaint samedi car la FIA a autorisé l'équipe austro-italienne a monter un peu la limite en tours de son moteur V10

Les équipes rivales de la Scuderia Toro Rosso se sont plaint samedi car la FIA a autorisé l'équipe austro-italienne a monter un peu la limite en tours de son moteur V10.



Ce bonus de puissance n'est autorisé que les samedi de week-end de Grand Prix (Essais Libres 3 et Qualifications).



Dorénavent, les Toro Rosso pourront donc utiliser un régime de 17.000 trs/min au lieu des 16.700 trs/min précédemment autorisés. Cette nouvelle limite sera accordée par la FIA lors de chaque samedi de Grand Prix jusqu'à la fin de la saison.



Charlie Whiting a annoncé la nouvelle à l'équipe dans la nuit de vendredi à samedi et a fait passer le message aux autres équipes vendredi matin via une lettre directive technique, le 26e document de ce type paru cette saison.



La FIA a fermement maintenu qu'elle se réservait le droit d'ajuster la valeur de la limite, suivant l'évolution des informations techniques au court de la saison. Whiting explique que les équipes courant en V8 ayant atteint leur limite technique personnelle via le développement tout au long de la saison, le bridage du V10 devrait être ajusté pour maintenir la parité et une compétition équitable.



Pourquoi le samedi seulement ? Car c'est en qualifications que les V8 atteignent leur vitesse de rotation maximum et qu'il est simple d'obtenir des informations utiles sur un seul tour. Sur les longs runs de course, les équipes descendent cette limite selon les circonstances.



La nouvelle a consterné Midland, première concurrente de Toro Rosso, et l'équipe a demandé du soutien pour faire changer d'avis la FIA et leur demander de réinstaurer le bridage originel.



"

C'est une grande blague

", déclare Colin Kolles, patron de Midland. "

Que voulez-vous que je vous dise ? Ils devraient la descendre cette limite, pas l'augmenter. Nous allons avoir une réunion et en parler par la suite. Nous allons essayer de nous battre contre ça, nous ne l'accepterons pas.

"



Frank Williams est du même avis : "

Nous sommes mécontents à ce propos.

"



L'anglais a souligné que malgré sa richesse, Red Bull et STR n'ont pas cherché a développer le moteur de l'année et que s'ils voulaient trouver plus de puissance, c'était le meilleur moyen d'y parvenir.



Norbert Haug (Mercedes), lui, n'a "

rien entendu à ce propos...

"



Malgré tout ce remou, les deux STR ne sont pas parvenues à se qualifier en Q2...

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Norbert Haug , Frank Williams , Colin Kolles
Équipes Toro Rosso , Mercedes , Williams
Type d'article Actualités