Toyota se plaint de son propre pilote, Jarno Trulli

Lors du Grand Prix du Japon la semaine dernière, Toyota avait débuté le week-end en position de force sur le circuit de son ennemi Honda

Lors du Grand Prix du Japon la semaine dernière, Toyota avait débuté le week-end en position de force sur le circuit de son ennemi Honda. Une 2e ligne 100 % Toyota devait assurer à l'équipe niponne d'un bon résultat en course.



Malheureusement, tout ne s'est pas passé comme prévu, et la fin de course fut plutôt désastreuse, selon les dires des dirigeants de l'équipe.



Celle-ci pense que Ralf Schumacher aurait pu battre Jenson Button ainsi que Kimi Räikkönen si son coéquipier Jarno Trulli l'avait laissé passer en course. Cette défaite a visiblement mis Toyota en rogne, blâmant Jarno pour avoir ignoré les ordres à la radio.



"

Ce fut une situation très difficule pour nous, car dans les derniers moments de la course, Ralf était clairement le pilote le plus rapide et avait sans aucun doute le rythme pour terminer 4e. Mais Jarno n'a tout simplement pas voulu s'écarter. Ceci nous a vraiment coûté des points

", dit une source proche de Toyota.



Trulli déclarait après la course que son rythme était lent du fait de problèmes de rendement des pneus, mais que l'équipe devait s'estimer heureuse de terminer avec ses deux voitures dans les points.



"

J'ai eu plusieurs problèmes et j'ai lutté avec mon dernier train de pneus, en particulier pour les 10 premiers tours du run

", expliquait Jarno à Suzuka. "

La chose la plus importante est que nous avons tous les deux marqué des points.

"



Un avis que ne partagent pas ses patrons...

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jarno Trulli , Jenson Button , Ralf Schumacher , Kimi Räikkönen
Type d'article Actualités