Une journ?e fantastique pour Renault

Le circuit de l’Istanbul Park a été le théâtre d’une lutte de tous les instants entre les deux prétendants au titre mondial des pilotes

Le circuit de l’Istanbul Park a été le théâtre d’une lutte de tous les instants entre les deux prétendants au titre mondial des pilotes. Après quinze tours intenses pendant lesquels Fernando Alonso a pu contenir les attaques de Michael Schumacher, le champion en titre est resté devant. L’Espagnol augmente son avance de deux points et dispose de 12 longueurs d’avance alors que quatre courses restent à disputer.

Le Grand Prix s’est articulé autour de deux moments-clé pour le Renault F1 Team : le premier virage et la neutralisation de la course par la voiture de sécurité dans le tour n°13. Le premier virage a mis à mal les chances de Giancarlo Fisichella, qui est parti en tête à queue lorsqu’il a freiné pour éviter son coéquipier. Après être passé par le garage pour changer son aileron avant et s’être rabattu sur une stratégie à un seul arrêt, l’Italien a commencé à remonter dans le classement, terminant finalement en sixième position.

Fernando Alonso a occupé la troisième place derrière les deux Ferrari en début de parcours. C’est alors que la Toro Rosso de Tonio Luizzi est partie en tête à queue, nécessitant l’intervention de la voiture de sécurité. Les deux Ferrari sont entrées en même temps dans la voie des stands pour ravitailler, Michael Schumacher devant attendre son tour derrière Felipe Massa. Fernando en a alors profité pour dépasser l’Allemand. Il s’est ensuite construit une avance de 9 secondes. Celle-ci, en plus d’une erreur de la Ferrari, lui a permis de sortir de son dernier ravitaillement en deuxième position. Il a conservé sa place jusqu’à l’arrivée.

Le Renault F1 Team garde la première place des deux championnats du monde alors que quatre courses restent à disputer. Fernando Alonso mène le classement des pilotes avec 12 points d’avance tandis que l’équipe possède deux petits points d’avance au classement des constructeurs alors que les essais privés reprennent à Monza cette semaine.

Fernando Alonso (2e) :
"Nous étions loin derrière les Ferrari vendredi puis en qualifications, mais nous savions que la situation évoluerait et nous avons montré que nous avions raison d’être confiants. C’était une course plutôt normale, à la limite jusqu’au dernier ravitaillement. Puis il était question de conserver ma position, pas uniquement d’aller vite. Je savais que Michael avait seulement deux possibilités de me dépasser, dans les virages n°12 et 14. J’ai donc décidé d’utiliser pleinement mon V8 à ces endroits en utilisant tous les tours moteur disponibles, et cela a été suffisant. Je pense que la course d’aujourd’hui a montré que nous avons besoin d’un petit quelque chose en plus pour nous battre contre les Ferrari, mais je suis confiant en vue des courses à venir. Monza sera certainement l’épreuve la pus difficile à remporter lorsqu’on considère les caractéristiques de la Ferrari. Cependant, tout le monde chez Renault, ainsi que nos partenaires, Michelin et Elf, est déterminé à se battre. Je pense que nous pourrons trouver ce dont nous avons besoin pour gagner à nouveau. La course marque un pas en avant dans ma lutte pour le titre, et nous espérons connaître davantage de bons moments entre maintenant et la fin de la saison."

Giancarlo Fisichella (6e) :
"En fin de compte, la course a été plutôt bonne pour moi. J’ai montré aujourd’hui que la voiture et moi étions rapides. J’ai pris un bon départ et j’étais proche des pilotes de devant. Michael a alors slalomé un peu sur la piste et les autres pilotes ont dû l’éviter. J’ai freiné assez tard, mais il y avait un risque de percuter Fernando. J’ai donc freiné encore plus fort et j’ai bloqué l’arrière, puis suis parti en tête à queue. Il m’a fallu passer par les stands pour changer le nez de la voiture, puis j’ai attaqué fort pour gagner autant de places que possible. La voiture de sécurité a aidé, mais j’ai dépassé pas mal de monde cet après-midi ! Nous avons fait de longs relais pour respecter une stratégie à un seul arrêt et les pneumatiques se sont très bien comportés. Notre performance était plus proche des Ferrari qu’en qualifications et je pense que nous pouvons être raisonnablement confiants pour les prochaines courses. Bien sûr, la prochaine course est à Monza, une course à domicile pour moi, en pleine bataille contre Ferrari. Nous menons toujours les deux championnats et nous devrons augmenter notre avance dans les semaines à venir."

Flavio Briatore (Directeur Général) :
"C’est une fantastique journée pour l’équipe. Nos performances n’étaient pas suffisantes pour battre Ferrari à la régulière, mais les faits de course nous ont aidés. Fernando a piloté comme un champion, sans craquer sous la pression, et il augmente son avance au championnat. Giancarlo a mené une course solide malgré un premier tour difficile et il apporte quelques points supplémentaires. Maintenant, nous avons besoin d’attaquer davantage en essais cette semaine et disputer la course depuis les avant-postes à Monza."

Pat Symonds (Directeur Exécutif de l’Ingénierie) :
"Quelle course fabuleuse ! Le résultat de Fernando a reposé sur son premier arrêt, effectué alors que la voiture de sécurité était en piste, et sur la performance des pneumatiques dans le deuxième secteur. Nous en avons bénéficié. Nous avons réalisé que Fernando serait capable de conserver son avantage après son dernier arrêt, et qu’il aurait à se battre pour rester devant Michael. Il a fait un travail impeccable, comme d’habitude, et cette deuxième place ressemble presque à une victoire.Nous ne devons pas oublier de féliciter Giancarlo, qui a piloté de manière fantastique aujourd’hui. Il est sorti de la piste dans le premier virage afin de ne pas percuter Fernando. C’est un geste très sportif. Ensuite, sa remontée a été un plaisir à voir. La course a mis les pneumatiques à rude épreuve sur un circuit difficile, avec des températures qui dépassaient 50°C. Les Michelin ont relevé le défi etont permis à Fernando de résister à Michael, puis à Giancarlo d’observer une stratégie à un seul arrêt. Nous terminons la trêve des essais privés et avons beaucoup de choses à tester la semaine prochaine à Monza, côté pneumatiques comme châssis. Je m’attends à ce que le championnat reste ouvert jusqu’à la dernière course et nous nous battrons jusqu’au bout pour en sortir vainqueurs."

Source : Site officiel de l'écurie Renault.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Giancarlo Fisichella , Michael Schumacher , Fernando Alonso , Felipe Massa , Flavio Briatore
Équipes Toro Rosso , Ferrari
Type d'article Actualités