Vettel est ravi, Bourdais reste dans l’expectative

Toro Rosso possédait une option sur Sébastien Bourdais jusqu’au 31 Juillet, mais Gerhard Berger n’a offert aucun contrat au français

Toro Rosso possédait une option sur Sébastien Bourdais jusqu’au 31 Juillet, mais Gerhard Berger n’a offert aucun contrat au français. En revanche, l’écurie italienne a officialisé l’arrivée de Sebastian Vettel, qui prendra place dans la STR-02 dès ce week-end.

Même si le triple vainqueur de Champ Car considère que ses chances de rejoindre Toro Rosso ne se sont pas totalement envolées, il se dit prêt à négocier avec toutes les personnes qui seraient en mesure de lui offrir un volant en 2008.

"Ils ont annoncé le recrutement de Vettel aujourd’hui, je pense que c’est une chose qui va les occuper pendant un moment, mais cela ne signifie par pour autant que cela ne se concrétisera pas pour moi."

"Par contre, les portes de Toro Rosso ne sont désormais plus les seules ouvertes et nous pouvons regarder s’il y a d’autres opportunités ailleurs. Je vais essayer de poursuivre ma carrière en F1 mais si ça ne se fait pas, alors oui, le NASCAR est une chose qui m’intéresserait."

A l’opposé, Sebastian Vettel se réjouit d’avoir été appelé afin de remplacer Scott Speed, dont les relations avec les dirigeants de Toro Rosso s’étaient envenimées au Nürburgring.

"Pour moi, c’est un rêve qui devient réalité. Désormais je suis un véritable pilote de F1. Je suis conscient que ce n’est pas la meilleure voiture, donc je ne peux pas dire réellement ce que je serai capable de faire avec."

Selon les premières informations, le jeune allemand devrait percevoir un salaire de 165 000 dollars pour finir la saison. Le Bild rapporte également que Vettel négocierait un contrat pour l’année 2008 qui lui rapporterait 400 000 dollars par an.

Rejoignez un grand projet !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gerhard Berger , Scott Speed , Sebastian Vettel
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités