11 millions de véhicules Volkswagen équipés du logiciel de ‘trucage’

Après le scandale du truquage des relevés d’émissions de ses voitures aux Etats-Unis, Volkswagen a indiqué que 11 millions de ses voitures dans le monde sont équipées du logiciel en question.

Les conséquences s’annoncent de plus en plus lourdes pour Volkswagen. Après avoir été accusé de tricherie au sujet des contrôles d’émissions aux Etats-Unis par l’Agence de protection de l’environnement (EPA), le géant allemand, qui a reconnu sa faute par la voie de son PDG Martin Winterkorn, révèle le nombre de véhicules équipés du logiciel incriminé.

 

 

Si 482'000 véhicules étaient concernés par ces falsifications de données aux Etats-Unis (selon les autorités américaines), ce serait bien 11 millions de véhicules dans le monde qui serait équipés de ce système aujourd’hui, d’après un communiqué Volkswagen.

Les tests antipollution ainsi remis en question concernent l’ensemble des blocs diesel de type EA 189 développé par Volkswagen, le groupe allemand englobant également les marques Audi, Skoda, Seat et Porsche.

D'autres constructeurs dans le viseur?

Par ailleurs, l’EPA a indiqué que "L’EPA et la CARB (une agence californienne NDLR) ont commencé des tests sur des véhicules diesel déjà en circulation, et produits par d’autres constructeurs pour détecter la présence de possibles logiciels trompeurs". Les autorités américaines ont également ouvert une enquête pénale à l’encontre de Volkswagen.

A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités
Tags volkswagen