Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
9 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
22 jours
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
2 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
58 jours

Acheter une moto à crédit, les pièges à éviter

partages
Acheter une moto à crédit, les pièges à éviter
Par :
22 févr. 2019 à 15:00

Bien que souscrire un crédit pour une moto soit relativement simple, cette démarche demande une certaine rigueur, sans doute plus importante que pour une voiture. Ces précautions concernent tant le choix de son deux-roues que sa capacité à le financer, d’autant plus lorsque le prix est élevé. Que la moto soit achetée neuve ou d’occasion, vous poser les bonnes questions vous évitera d’éventuelles déconvenues.

Les questions à se poser avant l’achat

Avant toute chose, il est essentiel de s’assurer que le prix du modèle envisagé respecte le cadre de votre budget qui ne se limite pas au seul achat. Pensez aussi aux dépenses liées à l’entretien, au carburant, à d’éventuelles réparations, ou à l’achat d’accessoires.

Même si les taux d’intérêt sont actuellement assez bas, un crédit a un coût. Si vous envisagez de revendre votre moto à plus ou moins long terme, il faut aussi savoir que ce surcoût viendra s’ajouter à la décote « mécanique » du deux-roues. En dehors de rares exceptions, vous perdrez donc de l’argent au moment de la revente.

Une autre question à se poser concerne votre capacité à piloter la moto que vous souhaitez acquérir. Certaines motos de grosse cylindrée ou sportives demandent des aptitudes que tout le monde n’a pas. Pour un conducteur peu expérimenté, il est préférable de choisir un modèle adapté.

Quels sont les modes de financement envisageables ?

Dans la plupart des cas, l’achat d’une moto s’accompagne d’un crédit. Celui-ci peut prendre plusieurs formes. Il peut s’agir d’un crédit affecté ou d’un crédit à la consommation.

Dans le premier cas, le montant emprunté est directement versé au vendeur, généralement un professionnel. Il peut s’agir d’un prêt souscrit auprès de votre banque ou d’un dossier monté par le concessionnaire. Dans la plupart des situations, cette seconde voie se révèle plus onéreuse qu’en passant par sa banque, surtout si vous êtes un client irréprochable.

Contracter un crédit à la consommation est la solution la mieux adaptée pour une moto d’occasion achetée auprès d’un particulier. En disposant à tout moment de la somme nécessaire, vous pouvez ainsi négocier le prix plus facilement. Veillez toutefois à ce que le remboursement du prêt ne débute que suite à l’achat effectif. Cette précaution vous évitera de payer des mensualités pour une moto que vous ne possédez pas encore.

L’assurance de votre deux-roues, une étape essentielle

Même le meilleur pilote de deux-roues n’est jamais à l’abri d’un accident, responsable ou non. Les garanties du contrat d’assurance moto choisi doivent donc être adaptées au mieux à l’utilisation du véhicule. Vient aussi s’ajouter le risque de vol ou de vandalisme, une moto attire forcément les regards, et pas toujours les mieux intentionnés.

Si le financement de votre deux-roues passe par un crédit, il est indispensable de se protéger contre les risques de destruction accidentelle et de vol. Faute d’être suffisamment couvert, vous risquez de devoir payer un crédit pour un deux-roues ou des accessoires que vous ne possédez plus.

Article suivant
Les 10 pilotes de F1 les plus jeunes de l’Histoire

Article précédent

Les 10 pilotes de F1 les plus jeunes de l’Histoire

Article suivant

Les solutions pour financer l’achat d’une voiture

Les solutions pour financer l’achat d’une voiture

À propos de cet article

Séries Auto
Auteur Contenu Sponsorisé