Audi fait le pari de l’hydrogène avec le concept Audi h-tron quattro

partages
commentaires
Audi fait le pari de l’hydrogène avec le concept Audi h-tron quattro
Par : Emmanuel Rolland
13 janv. 2016 à 13:00

Le constructeur allemand pousse la recherche dans les énergies alternatives avec ce concept SUV doté d’une pile à combustible, et présenté au Salon de Detroit.

Audi h-tron quattro
Audi h-tron quattro
Audi h-tron quattro
Audi h-tron quattro
Audi h-tron quattro

Après une année 2015 marquée par le scandale du Dieselgate, le groupe Volkswagen ne ménage pas ses efforts pour faire la démonstration de son savoir faire en termes d'énergies alternatives. Après avoir déjà fortement investi le domaine de l’électrique, avec notamment la récente présentation du concept Budd-e au CES de Las Vegas, le groupe allemand a présenté, lors des premiers jours du Salon de Detroit, une évolution 4x4 de son concept Tiguan GTE hybride. 

Aujourd’hui, l’offensive technologique VW se confirme via la marque Audi, qui présente à Detroit un concept utilisant une pile à combustible. Il s’agit en fait d’une évolution du e-tron quattro, le concept SUV électrique présenté lors du dernier Salon de Francfort.

Le modèle présenté à Detroit est ainsi muni d’une pile à combustible qui permet d’alimenter un moteur électrique placé à l’avant et générant 90 kW (120 cv), couplé à un moteur électrique arrière de 140 kW (188 cv), avec de la vapeur d’eau pour seule émission. 

Ainsi dotée, l’Audi h-tron quattro peut avaler le 0 à 100 km/h en moins de sept secondes, pour une autonomie annoncée de 600 km. Une recharge complète de son réservoir à hydrogène s'effectue en quatre minutes seulement. On attend désormais le développement des points de ravitaillements sur les réseaux routiers mondiaux.

Audi en profite également pour présenter son nouveau pack d’assistance à la conduite et au stationnement, intégré dans le concept h-tron quattro, et qui équipera la nouvelle génération de l’A8 attendue pour 2017.

Si une mise en production du concept h-tron quattro n’a pas été annoncée par le constructeur d’Ingolstadt, ce véhicule pourrait annoncer l’arrivée d’un futur Q6 à hydrogène d’ici 2020, qui suivra celle d’une version électrique attendue à l’horizon 2018.

On rappellera que Toyota est le premier constructeur à avoir mis en production un véhicule fonctionnant à pile à combustible, avec le lancement de la Mirai l'an passé.

Prochain article Auto
Lexus dynamite Detroit avec la LC 500 et ses 467 cv

Article précédent

Lexus dynamite Detroit avec la LC 500 et ses 467 cv

Article suivant

Nissan Titan Warrior, le pick-up qui ne craint pas l’apocalypse

Nissan Titan Warrior, le pick-up qui ne craint pas l’apocalypse

À propos de cet article

Séries Auto
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités