La Nissan GT-R "pas à l’abri" d’une version autonome

Alors que le système de conduite autonome est à l’étude chez bon nombre de constructeurs, un responsable de chez Nissan a confié que l’emblématique GT-R pourrait faire l’objet d’une évolution "sans conducteur"!

Jusqu’ici, les systèmes de conduites autonomes ont été testés sur des voitures "familiales", tels que des SUV, des monospaces, voire même sur un concept minivan comme le Mercedes Vision Tokyo.

Mais Takao Asami, le vice-président de la Recherche et du Développement chez Nissan, a lui-même révélé au site Autoexpress que même la GT-R et la 370Z pourraient également passer en mode autonome. Sacrilège?

Takao Asami explique ainsi que cette technologie pourrait être adaptée aux voitures de sport pour "extraire davantage de possibilités et améliorer la performance". Asami précise que ces modèles de sport pourraient être dotés d’un mode "Circuit" qui pourrait guider le conducteur (ou le pilote) pour l’aider à se montrer plus rapide en piste, mais également éprouver davantage de sensations.

Récemment, Nissan a dévoilé la Leaf Piloted Drive 1.0 concept, qui préfigure la future voiture autonome Nissan dont l’arrivée est programmée d’ici la fin de la décennie. Pour Asami, la conduite autonome peut être autant au service du confort de ses passagers sur autoroute, qu’une recherche de la performance optimale sur circuit.

A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités
Tags autonomie, nissan gt-r