La nouvelle Phaeton victime de la récession chez Volkswagen

Les débuts de la nouvelle version de la grande berline Volkswagen ont été mis en pause en raison des coupes budgétaires imposées suite au Dieselgate.

Il s’agit là d’une petite surprise puisque, si Matthias Müller, le nouveau PDG du groupe allemand, avait annoncé des coupes budgétaires drastiques pour tous les projets n’étant pas de première nécessité, pour faire face au scandale du Dieselgate et à ses répercussions financières, la sortie de la nouvelle Phaeton n’était initialement pas remise en question.

Mieux, la spacieuse berline dont le lancement remonte à 2002, et qui a enregistré son dernier restylage en 2010, constituait le modèle appelé à être mis en avant par Volkswagen, qui promettait une version 100% électrique et un design enthousiasmant. Si son succès est limité en Europe, la Volkswagen Phaeton remporte les suffrages en Asie, où elle est fortement plébiscitée.

Ce report, qui pourrait amener la sortie de la nouvelle Phaeton à l’horizon 2019, est la conséquence de la réduction des investissements prévus par Volkswagen, annoncés aujourd’hui à 12 milliards d’euros, soit un milliard de moins que les chiffres initialement annoncés. En outre, la construction du nouveau centre de design de Wolfsbourg est elle aussi reportée, ce qui permettrait au groupe d’économiser 100 millions d’euros. L’ouverture d’une usine de peinture au Mexique est également sur la sellette.

Matthias Muller a en revanche indiqué que Volkswagen investira 100 millions d’euros pour la recherche en mobilité hybride et électrique et le numérique. Les investissements de l’an prochain iront pour une bonne partie à d’autres nouveaux modèles comme la Golf nouvelle génération, le nouveau Q5 et le véhicule utilitaire Crafter. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités
Tags dieselgate, phaeton, volkswagen