Sécurité routière - Todt appelle à réagir contre le fléau d'une mortalité "horrifiante"

partages
Sécurité routière - Todt appelle à réagir contre le fléau d'une mortalité
22 sept. 2015 à 12:06

Président de la FIA, Jean Todt a demandé à l'industrie automobile d'accroître ses efforts pour réduire la mortalité "simplement horrifiante" sur les routes dans le monde, à la veille d'un vote-clé à ce sujet aux Nations Unies.

Jean Todt sur la grille
Le photoshoot FIA Road Safety : le Président de la FIA Jean Todt, Le Président de la République Française François Hollande et le Président de l'ACO Pierre Fillon
Le Président de la FIA Jean Todt, le Président de la République Française François Hollande et le Président de l'ACO Pierre Fillon avec les pilotes
Jean Todt, Président de la FIA
Jean Todt, Président de la FIA et Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 font la promotion d'une campagne pour la sécurité routière
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 avec Jean Todt, Président de la FIA
Jean Todt, Président de la FIA

Todt, qui est également Envoyé Spécial du Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon pour la sécurité routière, a publié un éditorial dans le Huffington Post de ce jour, où il expose les grandes lignes de sa vision pour l'établissement d'un mécanisme financier basé sur le modèle d'UNITAID et sur la contribution à partir de billets d'avion.

Cela pourrait prendre la forme d'une contribution marginale sur les ventes liées au secteur automobile et générerait rapidement un financement non-négligeable, qui pourrait ensuite être utilisé pour un Fonds pour la Sécurité Routière mondial de l'ONU pour aider les pays en développement à faire face aux défis représentés par la sécurité routière.

"Chaque année dans le monde, près d’1,3 million de personnes trouvent la mort sur les routes," écrit Todt. "Selon l’Organisation mondiale de la Santé, l’insécurité routière est à présent la huitième cause de mortalité à l’échelle de la planète et la première chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans."

"Plus alarmant encore, plus de 186'000 enfants dans le monde sont tués chaque année dans un accident de la route – soit plus de 500 chaque jour et un toutes les trois minutes."

"Or dans la grande majorité des cas, ces morts tragiques, que dans notre quête de mobilité nous qualifions parfois de 'pertes acceptables', n’auront droit qu’à un entrefilet dans la rubrique des faits divers."

"Cette triste situation, comme tant d’autres à travers le monde, je suis déterminé à y faire face."

Un objectif clair : sauver des vies

Todt a lancé sa demande d'action à la veille du vote des objectifs de développement durable à l'Assemblée générale des Nations Unies le 25 septembre.

Son projet a pour but de sensibiliser le public, d'obtenir un soutien politique et un financement novateur pour se battre contre la plus grande pandémie que l'on puisse guérir.

"J'ai fait de la sécurité routière une priorité absolue de l’organisation," écrit Todt. "Et afin de la promouvoir comme l’un des enjeux majeurs de notre époque en matière de santé et de développement, j’ai parcouru la planète pour rencontrer des chefs d’Etat, des ministres ainsi que des représentants d’organisations de développement."

"Lors de ces déplacements, je suis parvenu maintes fois à la même conclusion : pour mener une campagne efficace à l’échelle mondiale, il faut s’exprimer depuis une plateforme globale."

Todt a conclu son éditorial ainsi : "Le changement est possible si nous nous exprimons suffisamment fort et d’une seule voix, en exhortant ceux qui continueraient à reléguer ce fléau mondial au rang des pertes acceptables et supportables à regarder au-delà des simples faits divers et à reconnaître que la pandémie est à leur porte."

Prochain article Auto
Combattre l’invisible pandémie sur nos routes

Article précédent

Combattre l’invisible pandémie sur nos routes

Article suivant

11 millions de véhicules Volkswagen équipés du logiciel de ‘trucage’

11 millions de véhicules Volkswagen équipés du logiciel de ‘trucage’

À propos de cet article

Séries Auto
Pilotes Jean Todt
Type d'article Actualités