Toyota - Objectif 20% d'économies sur les coûts de production

Actuellement, c'est le groupe allemand Volkswagen qui est considéré comme le chantre de la rationalisation industrielle. Mais son concurrent japonais Toyota a décidé d'entrer dans la danse, le constructeur nippon ayant annoncé qu'il allait mettre en place des mesures similaires à celles adoptées par le groupe allemand. Parmi celles-ci, on relèvera la mise en commun plus récurrente des plateformes et des composants, avec pour objectif de réduire les coûts de développement d'au minimum 20 %.


Une stratégie qui sera mise en place dès cette année, avec l'arrivée d'une plateforme inédite qui initiera ce programme de rationalisation baptisé Toyota New Global Architecture (TNGA). D'ici cinq ans, la moitié des Toyota vendues dans le monde devraient adopter cette nouvelle architecture modulaire, et ce alors qu'à l'heure actuelle il existe non moins de 13 plateformes différentes !

En outre, Toyota se prépare aussi à lancer de nouveaux moteurs et de nouvelles transmissions, le but étant, ici aussi, de permettre au groupe japonais d'accroître sa compétitivité. Enfin, depuis 2013, Toyota fait également tout son possible afin d'augmenter le taux d'utilisation de ses chaînes de production existantes, avec une moyenne oscillant entre 70 et 90 %, ce qui, ici aussi, devrait contribuer à réduire les coûts nécessaires à la construction de nouvelles chaînes de production.

L'occasion de rappeler que les groupes automobiles Toyota et Volkswagen, avec 10 millions de véhicules produits chaque année, sont plus que jamais au coude à coude pour occuper la place de premier constructeur mondial.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Analyse
Tags automobile, business, production, toyota, économie