Toyota reprend le rang de leader mondial à Volkswagen

Alors que Volkswagen était devenu le premier constructeur au monde à l’automne, le géant Toyota a repris son rang de leader mondial en septembre, avec 7,49 millions de voitures vendues.

Ebranlé par le scandale du Dieselgate, Volkswagen est redevenu le deuxième constructeur mondial avec 7,43 millions de ventes sur la même période. Les deux fabricants enregistrent chacun un recul de leurs ventes de 1,5% par rapport à l’an passé.

L’écart entre Toyota et Volkswagen pourrait s’accentuer d’ici la fin de l’année, après que le groupe allemand a vu son image sérieusement écornée par l’affaire de triche aux contrôles d’émissions ayant éclaté au mois de septembre, sans compter que de nombreux modèles TDI sont interdits de vente en attendant que le logiciel de triche soit mis à jour sur ces blocs moteur. Autre indice inquiétant pour VW, ses ventes ont chuté drastiquement en Chine (7,4% lors des neuf premiers mois de cette année) : une baisse qui promet d’avoir un impact non négligeable pour Volkswagen, dans un pays qui constitue son plus gros marché.

Avec 7,2 millions de véhicules vendus à travers le monde, General Motors complète le top 3 mondial, après avoir enregistré une baisse de 1,9% des ventes par rapport à 2014.

A propos de cet article
Séries Auto
Type d'article Actualités
Tags toyota, volkswagen