Lamborghini GRT vainqueur, le titre pour la McLaren Garage 59

partages
commentaires
Lamborghini GRT vainqueur, le titre pour la McLaren Garage 59
Par :
19 sept. 2016 à 08:40

Le trio de la McLaren Garage 59, Shane van Gisbergen, Rob Bell et Come Ledogar, est devenu champion des Blancpain Endurance Series, malgré une lointaine 30e place à l'issue d'une course remportée par la Lamborghini n°16 du GRT Grasser.

#63 GRT Grasser Racing Team Lamborghini Huracan GT3: Nicolas Pohler, Mirko Bortolotti
#16 GRT Grasser Racing Team, Lamborghini Huracan GT3: Rolf Ineichen, Christian Engelhart, Mirko Bortolotti
#58 Garage 59, McLaren 650 S GT3: Côme Ledogar
#1 Belgian Audi Club Team WRT, Audi R8 LMS: Laurens Vanthoor, Dries Vanthoor, Frederic Vervisch
#23 Nissan GT Academy Team RJN Nissan GT-R Nismo GT3: Mitsunori Takaboshi, Alex Buncombe, Lucas Ordonez
#84 AMG Team HTP Motorsport Mercedes AMG GT3: Dominik Baumann, Maximilan Bühk
#59 Garage 59 McLaren 650S GT3: Martin Plowman, Côme Ledogar
#56 Black Falcon Mercedes-AMG GT3: Oliver Morley, Miguel Toril, Maro Engel
#15 BMW Team Italia BMW M6 GT3: Max Koebolt, Stefano Colombo, Giorgio Roda
#12 Boutsen Ginion Racing BMW M6 GT3: Olivier Grotz, Karim Ojjeh, Julian Darras

La McLaren n°58 de l'équipe Garage 59 n'a démarré la course qu'au 21e rang après des qualifications difficiles. Bell a pu remonter jusqu'au 11e rang durant la première heure, mais il a ensuite écopé d'un drive through pour un accrochage avec Bonanomi.

Duncan Tappy, qui remplaçait van Gisbergen retenu par ses obligations en Supercars en Australie ce même week-end, se maintenait longtemps à la 18e place, mais le Britannique était à son tour impliqué dans un accrochage et devait rentrer aux stands avec une crevaison, le titre semblant s'éloigner pour l'équipage.

Ledogar entrait ainsi dans la ronde au-delà du top 30, sans aucune chance de marquer le moindre point.

Avec les déboires de la McLaren n°58, la Mercedes HTP n°84 était totalement relancée dans la course au titre, et son équipage pouvait être sacré champion à condition de terminer dans les trois premiers. Quatrième sur la grille, Dominik Baumann perdait une position, mais son équipier Jazeman Jaafar la reprenait et se rapprochait du 3e rang.

Mais, en fin de course, Maximilian Buhk ne pouvait prendre la dernière position décisive, et terminait quatrième, l'équipage manquant le titre pour un petit point.

Et les deux autres équipes pouvant prétendre au titre, la BMW n°99 du Rowe Racing, et la Bentley n°8 M-Sport, n'étaient guère plus en réussite, et devaient se contenter des 10e et 19e position, respectivement. 

Ainsi, Rob Bell et Come Ledogar remportaient le titre 2016, tout comme Shane van Gisbergen, absent au Nürburgring mais qui pouvait partager le titre avec ses équipiers, qui n'ont pu marquer le moindre point dans l'Eifel.

Lamborghini résiste à Audi

La course a débuté avec une première ligne 100% Lamborghini GRT Grasser, avec la n°16 de Mirko Bortolotti en pole position devant la voiture sœur, la n°19 de Luca Stolz.

Mais Stolz perdait une position au départ face à l'Audi WRT pilotée par Frédéric Vervisch, qui se maintenait à cinq secondes de la Lamborghini de tête.

Dries Vanthoor prenait la suite de Vervish, et le Belge se rapprochait encore de Rolf Ineichen qui avait suppléé Bortolotti sur la Lamborghini, l'écart étant ensuite réduit à zéro en raison de l'intervention de la voiture de sécurité.

Lors du dernier relais, Laurens Vanthoor, qui remplaçait son frère, mettait la pression sur la Lamborghini désormais pilotée par Christian Engelhart jusqu'à l'arrivée, mais le pilote allemand ne commettait aucune erreur et franchissait la ligne d'arrivée, offrant la première victoire pour la Lamborghini n°16 du GRT Grasser.

Le podium était complété par la Nissan GT-R du Team RJN pilotée par Alex Buncombe, Lucas Ordóñez et Mitsunori Takaboshi, l'équipage de la voiture japonaise privant la Mercedes HTP du titre 2016.

La victoire en Pro Am revenait à la Ferrari 458 du Black Pearl Racing et de son équipage Daniel Keilwitz, Steve Parrow and Alexander Mattschull, 5e devant la Lamborghini n°19 du GRT Grasser pilotée par Stolz, Michele Beretta et Andrea Piccini.

Article suivant
BMW bat Bentley pour la victoire finale à Spa

Article précédent

BMW bat Bentley pour la victoire finale à Spa

Article suivant

Strakka Racing en Blancpain GT Series avec McLaren

Strakka Racing en Blancpain GT Series avec McLaren
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu