Lamborghini décroche son deuxième succès d'affilée pour trois dixièmes

partages
commentaires
Lamborghini décroche son deuxième succès d'affilée pour trois dixièmes
Par : Gary Watkins
15 mai 2017 à 08:43

Les pilotes d'usine Lamborghini, Mirko Bortolotti, Andrea Caldarelli et Christian Engelhart ont aligné leur deuxième victoire en deux courses en Blancpain GT Series Endurance Cup à Silverstone.

Podium: les vainqueurs #63 GRT Grasser Racing Team, Lamborghini Huracan GT3: Mirko Bortolotti, Christian Engelhart, Andrea Caldarelli
#63 GRT Grasser Racing Team, Lamborghini Huracan GT3: Mirko Bortolotti, Christian Engelhart, Andrea Caldarelli
#84 Mercedes-AMG Team HTP Motorsport, Mercedes-AMG GT3: Maximilian Buhk, Franck Perera, Jimmy Eriksson
#90 Akka ASP, Mercedes-AMG GT3: Michael Meadows, Raffaele Marciello, Edoardo Mortara
#72 SMP Racing, Ferrari 488 GT3: Victor Shaytar, Davide Rigon, Miguel Molina
#8 Bentley Team M-Sport, Bentley Continental GT3: Andy Soucek, Maxime Soulet, Vincent Abril
#50 Spirit of Race, Ferrari 488 GT3: Pasin Lathouras, Michele Rugolo, Alessandro Pier Guidi
#88 Akka ASP, Mercedes-AMG GT3: Felix Serralles, Daniel Juncadella, Tristan Vautier

Le trio a décroché la victoire pour seulement trois dixièmes devant la Mercedes-AMG GT3 HTP Motorsport de l'équipage Jimmy Eriksson, Franck Perera et Maximilian Buhk, après le succès du trio lors de la manche d'ouverture à Monza le mois dernier.

Bortolotti a dominé le premier relais, se forgeant une avance de six secondes qui était réduite à néant par une courte période de Safety Car qui a précédé la première vague d'arrêts aux stands.

Caldarelli rétrogradait au second rang après son arrêt, après qu'un arrêt anticipé de la Mercedes de l'équipe Auto Sport Promotion, alors pilotée par Edoardo Mortara, en début de course permettait à son équipier Michael Meadows de prendre la tête de la course.

En tentant de reprendre le commandement au pilote Mercedes à l'extérieur du virage de Brooklands, Caldarelli perdait encore une position de la Mercedes HTP pilotée par Eriksson quelques virages plus tard.

Les trois pilotes de tête entraient au stand ensemble et dans un mouchoir de poche pour la dernière vague d'arrêts, l'équipe Grasser Lamborghini effectuant une performance décisive en permettant à Engelhart de ressortir en tête.

Ce dernier pouvait conserver une courte avance devant Raffaele Marciello, qui perdait encore la deuxième place au profit de Buhk à vingt minutes de l'arrivée. Les Mercedes étaient ensuite prises dans le trafic, ce qui permettait à la Lamborghini de creuser un écart de plus de trois secondes.

Buhk rattrapait pourtant Engelhart dans les derniers moments de la course, et se portait dans le sillage immédiat de la Lamborghini, mais Engelhart conservait l'avantage sur la ligne d'arrivée pour trois dixièmes.

"J'étais surpris d'avoir tant d'avance, mais je l'étais aussi de voir avec quelle rapidité la Mercedes a pu me rattraper", a commenté Engelhart.

Caldarelli ajoutait de son côté : "Nos deux pitstops étaient parfaits aujourd'hui, et je pense que c'est là que nous avons gagné."

Marciello coupait la ligne à trois secondes et en troisième position, avec une avance similaire sur la Ferrari 488 GT3 du SMP Racing pilotée par Viktor Shaytar, Miguel Molina et Davide Rigon.

Bentley revient de loin

La M-Sport Bentley concluait au cinquième rang avec l'équipage Vincent Abril, Andy Soucek et Maxime Soulet, qui évoluaient en-dehors du top 20 avant les premiers arrêts. La Ferrari AF Corse-Spirit of Race partagée par Pasin Lathouras, Michele Rugolo et Alessandro Pierguidi prenait la sixième place.

La Mercedes ASP avec laquelle Daniel Juncadella avait décroché la pole position a finalement conclu au 11e rang après avoir écopé d'une pénalité de une minute pour infraction dans la procédure de départ.

Lamborghini s'impose également dans la catégorie Pro-Am avec le succès de l'équipe Barwell. Patrick Kujala, qui partageait la voiture avec Martin Kodric et Adrian Amstutz, a passé la ligne d'arrivée avec une seconde d'avance sur l'Aston Martin Vantage V12 TF Sport où Jonny Adam avait remplacé Ahmad Al Harthy lors du dernier relais.

Prochain article Blancpain Endurance
Bentley s'impose après six heures de course au Paul Ricard

Article précédent

Bentley s'impose après six heures de course au Paul Ricard

Article suivant

Grasser Lamborghini s'impose lors de l'ouverture à Monza

Grasser Lamborghini s'impose lors de l'ouverture à Monza