Nissan s’impose au Castellet

La Nissan GT-R de l’équipe GT Academy RJN, menée par l’équipage Wolfgang Reip, Alex Buncombe et Katsumasa Chiyo, s’est imposée sur le circuit du Castellet, troisième manche du championnat Blancpain Endurance Series.

Les trois hommes, qui avaient décroché la deuxième place à l’issue des qualifications derrière la Lamborghini Huracan GT3 du Grasser Racing Team, s’est imposée au bout de six heures de course devant la Bentley Continental GT3 de l’écurie M Sport n°7 et la BMW Z4 n°46 de l’écurie Marc VDS, qui ne terminent respectivement qu’à six et huit secondes des vainqueurs.

Dans la catégorie Pro-Am, la victoire est revenue à la Ferrari n°11 du Kessel Racing du trio Michal Broniszewski, Alessandro Bonacini et Michael Lyons. En catégorie Am, c’est encore une Ferrari qui s’impose avec la n°25 du Glorax Racing, et ses pilotes Fabio Mancini, Andrey Birzhin et Rino Mastronardini.  

Lamborghini dépassé et pénalisé

La Lamborghini Huracan, qui s’était élancée de la pole position, avait été devancée au départ par les deux Bentley, mais avais vite repris le commandement lors des tours suivants. Dans la troisième heure cependant, la voiture italienne, alors pilotée par Giovanni Venturini, se faisait dépasser par la Nissan GT-R d’Alex Buncombe qui la dépossédait de la première place. Alors que la Nissan filait vers la victoire, la Lamborghini perdait encore du terrain après une pénalité suite à une infraction dans la voie des stands, et terminait finalement 6e de l’épreuve.

Quant à la BMW Z4 du ROAL Motorsport, dans laquelle Alex Zanardi faisait équipe avec les pilotes DTM Bruno Spengler et Timo Glock, elle dut renoncer aux deux tiers de la course sur ennuis mécaniques.

La fin de course du Castellet a été pimentée par un regroupement derrière la voiture de sécurité suite à la sortie de route de la Ferrari n°49 de l’écurie AF Corse. Avec dix minutes restant au chrono, la Nissan de tête était suivie de près par la Bentley M-Sport de Smith/Meyrick/Kane, la BMW Marc VDS de Paltalla/Luhr/Martin et la Mercedes n°99 du Rowe Racing de l'équipage Juncadella/Bastian/Dusseldorp. Mais Buncombe parvenait à garder l’avantage jusqu’au bout pour offrir à Nissan son premier succès cette saison.

"Nous avons essayé de décrocher la victoire au général depuis un bon moment maintenant, et c’est super de pouvoir le faire ici aux six heures du Castellet", se réjouissait Alex Buncombe. "Nous avons eu un week-end parfait, avec de bons arrêts aux stands également. "Chiyo-san" [le Japonais Katsumasa Chiyo] a signé des tours canons durant son second relais et malgré cela, ce fut assez serré jusqu’à la fin. C’est un résultat fantastique".

A propos de cet article
Séries Blancpain Endurance
Événement Paul Ricard
Circuit Circuit Paul Ricard
Pilotes Fabio Mancini , Markus Palttala , Alex Buncombe , Andy Meyrick , Stef Dusseldorp , Michal Bromiszewski
Type d'article Résumé de course
Tags bentley, blancpain, bmw, buncombe, nissan