8 heures de Suzuka - Des pilotes de Grand Prix au départ ce week-end

C’est l’une des courses les plus prisées au Japon et, par le fait, c’est un rendez-vous immanquable pour les constructeurs nippons qui tiennent à avoir cette épreuve dans leur palmarès. Celle-ci n’est pas un Grand Prix mais une course d’endurance. Elle se déroule ce week-end sur le tracé de Suzuka et elle dure 8 heures, de 11h30 à 19h30, heure locale. La dernière heure se vit de nuit et réserve de nombreux rebondissements, surtout si la météo s’en mêle. Au pays du soleil levant, c’est une institution. La preuve? La liste des engagés 2015 comporte quelque 70 équipages!

Bienvenue aux 8 heures de Suzuka, qui auront cette année un parfum particulier. Car Yamaha voudra y fêter dignement son soixantième anniversaire d’implication dans la compétition. Et la marque aux trois diapasons mettra les petits plats dans les grands avec un équipage composé de deux pilotes venus tout exprès du MotoGP. Un duo qui retrouvera de vielles connaissances tout aussi ambitieuses. Les Grands Prix en pincent  pour cette échéance. Par le passé, Colin Edwards, Valentino Rossi, Shinichi Itoh, Mick Doohan, Eddie Lawson et Wayne Rainey  ont compté parmi les vainqueurs. Voici une revue des troupes.

Un duel entre Yamaha et Honda est attendu

Commençons par l’équipe qui veut jouer certes les vedettes mais aussi la victoire. Elle aligne une Yamaha R1M de dernière génération confiée au Japonais Katsuyuki Nakasuga, qui fera profiter de son expérience aux pilotes Tech3 Bradley Smith et Pol Espargaró, envoyés au front pour la cause alors que leurs collègues jouissent tranquillement de la trêve estivale. C’est carrément au sein du Yamaha Factory Team que se fera cette aventure. C’est dire si on a pris les choses au sérieux au sein d’un blason d’Iwata qui ne s’était plus présenté sur cette grille de départ de manière si officielle depuis 2002.

Pour autant, la victoire est loin d’être acquise pour Yamaha, qui devra faire face à des Honda particulièrement affûtées. Une sera notamment pilotée par la redoutable association Takumi Takahasi, Michaël Van der Mark et Casey Stoner, qui s’est fait un plaisir de sortir de sa retraite pour l’occasion.  Le premier cité compte trois succès dans la classique et l’ensemble œuvrera au sein de la structure MuSAHi RT HARC-PRO Honda, vainqueur en 2013 et en 2014. La même qui a dominé les tests préliminaires, tant sur le sec que sur piste humide. Voilà qui promet.

Parmi les engagés, on trouvera aussi le pilote de Moto2 Dominique Aegerter, qui défendra les couleurs de F.C.C. TSR Honda en compagnie de l’Australien Josh Hook, ancien habitué de la Red Bull Rookies Cup. Le Suisse remet le couvert aux 8 Heures de Suzuka puisqu’il était déjà de la partie l’an dernier. Une escapade réussie puisque terminée sur la troisième marche du podium avec une Suzuki. Azlan Shah accompagnera son collègue du Moto2 avec le Satu HATI Honda Team Asia.

En plus de Casey Stoner, on trouvera enfin d’autres retraités des Grands Prix. Toni Elias sera sur Moriwaki avec le team privé TOHO Racing et Ratthapark Wilairot, Iván Silva courra sur la nouvelle Yamaha du team Monster Yamaha - YART. Les 8 heures de Suzuka seront diffusées en live dimanche (4h15-12h45) sur la chaine Eurosport.   

 

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Bike , MotoGP , Moto2
Pilotes Pol Espargaró
Type d'article Preview
Tags Michael van der Mark, azlan shah, bradley smith, casey stoner, dominique aegerer, honda, ivan silva, pol espargaro, suzuka, tech3, toni elias, yamaha