Étape 8 - Al-Rajhi gagne, Loeb se rapproche de Despres

partages
Étape 8 - Al-Rajhi gagne, Loeb se rapproche de Despres
Par : Jean-Philippe Vennin
17 juil. 2016 à 10:55

Yazeed Al-Rajhi a signé la première victoire Mini, et donc la première échappant à Peugeot, dans une spéciale marquée par l'entrée dans le désert de Gobi alors que Sébastien Loeb est une nouvelle fois bien.

#103 Mini: Yazeed Al-Rajhi, Timo Gottschalk
#100 Peugeot: Stéphane Peterhansel, Jean-Paul Cottret
Cyril Despres, Sébastien Loeb, Peugeot Sport
#101 Mini: Vladimir Vasilyev, Konstantin Zhiltsov
#104 Peugeot: Cyril Despres, David Castera

S'étant élancé le huitième dans la spéciale, le pilote X-Raid a occupé la troisième place au chronomètre durant quasiment toute la spéciale du jour et a pris le dessus sur Sébastien Loeb et Stéphane Peterhansel dans les 50 derniers des 257 kilomètres de spéciale au menu de cette huitième étape, la première disputée entièrement en Chine.

La plus longue de l'épreuve avec ses 905 kilomètres entre Börtala et Ürümqi, capitale de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, au nord-ouest de la RPC, celle-ci était marquée par l'entrée dans le désert de Gobi.

Après les paysages très verts de la veille que Cyril Despres a comparé à “ses” Pyrénées alors que Stéphane Peterhansel évoquait pour sa part les Alpes, les concurrents ont donc affronté un parcours constitué majoritairement de sable. Les Peugeot, qui y avaient signé leur premier doublé du rallye, samedi, y ont donc subi cette fois leur première défaite.

Partis respectivement en deuxième et neuvième position sur la route, Loeb et Peterhansel, qui n'a plus aucune chance au classement général depuis ses tonneaux de la cinquième étape, mercredi, ont donc fait l'essentiel de la course en tête. L'Alsacien, après avoir dépassé Despres dans la spéciale, a cédé au temps face au vainqueur du Dakar environ à mi-parcours.

Au dernier contrôle de passage, au km 200, Peterhansel devançait Loeb de 39 secondes et Al-Rajhi se trouvait encore à 1’28”. Celui-ci s'impose finalement avec 31 secondes d'avance sur Loeb et 55 sur Peterhansel qui a donc perdu près de deux minutes et demie et deux places dans le dernier quart du parcours.

Resserrages à tous les niveaux

Cyril Despres a réalisé le quatrième temps de la spéciale, à 4’19” d'Al-Rajhi et 3’48” sur Loeb qu'il précède désormais de 6’58” au classement général. Cinquième à 5’09” de son coéquipier alors qu'il s'élançait troisième sur sa Mini, Vladimir Vasilyev a limité les dégâts et reste sur le podium provisoire mais voit le vainqueur du jour revenir à 52” au classement.

En revanche, Aidyn Rakhimbayev, qui était au contact de ses compagnons de team à un peu plus d'une minute seulement d'Al-Rajhi au départ de l'étape, en a perdu plus de 20 sur ce dernier mais conserve sa cinquième place du général.

Le Kazakh a été devancé dans la spéciale par Marteen Van den Brink, qui a signé sa troisième victoire d'étape et la deuxième consécutive en catégorie camion. Le Néerlandais a consolidé ainsi le leadership dont il s'était emparé samedi au volant de son Renault.

Lundi, sur les près de 720 km dont 384 de secteur sélectif entre Ürümqi et Hami, c'est une autre spéciale en majeure partie sablonneuse qui attend les concurrents - mais avec en prime l'apparition d'importantes portions de hors piste et des premières dunes.

Article suivant
Étape 7 - Troisième victoire d'étape pour Despres

Article précédent

Étape 7 - Troisième victoire d'étape pour Despres

Article suivant

Étape 9 - Despres reprend un peu d'air par rapport à Loeb

Étape 9 - Despres reprend un peu d'air par rapport à Loeb