Blessé après son accident, Loeb abandonne

Sébastien Loeb et Daniel Elena ne sont pas au départ de la dixième étape du Silk Way Rally, après leur mésaventure de la veille.

Blessé après son accident, Loeb abandonne
Accident de la #104 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena
Sébastien Loeb, Peugeot Sport
Accident de la #104 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena
#104 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena
Sébastien Loeb, Peugeot Sport, Bruno Famin
#104 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Sébastien Loeb, Daniel Elena

Victimes d'un sérieux accident lundi matin, Sébastien Loeb et Daniel Elena ont abandonné et disent au revoir au Silk Way Rally, dont ils étaient les leaders avant cette neuvième étape. Partis à la faute dans un lit de rivière asséché, les deux hommes ont lourdement endommagé leur Peugeot 3008DKR Maxi et ont perdu plusieurs heures.

Lundi soir, Loeb a finalement pris la décision de rejoindre le bivouac par la route, délaissant le trajet initialement prévu par l'étape du jour. Si sur place, les mécaniciens Peugeot ont estimé que le buggy français était réparable malgré les dégâts importants, une blessure a contraint l'équipage à l'abandon.

Souffrant d'une entorse sévère au majeur de la main gauche, Loeb a préféré stopper les frais. Une décision prise après avoir pris plusieurs avis médicaux, selon Peugeot.

"Il y avait un trou que je n’ai pas vu", raconte le pilote français. "Nous avons tapé dedans et nous avons cassé tout l’avant du châssis et la cellule de la voiture. Il a fallu nous arrêter à plusieurs reprises pour réparer, on a eu besoin de l’aide de notre camion d’assistance. Arrivés au CP2, nous ne pouvions plus continuer car la nuit tombait." 

"Ce fut une très longue journée, très difficile. J’ai très mal au doigt, je ne peux plus tenir le volant, et je ne me sens pas très bien. Je ne vais pas pouvoir continuer la course dans ces conditions. Je sais que le Team Peugeot Total a la possibilité de réparer la voiture. Mais je dois me préserver et me soigner en vue des prochaines échéances." 

"Encore une fois, j’ai eu de très bonnes sensations à bord de la Peugeot DKR Maxi. C’est une auto compétitive et performante. Je suis convaincu que c’est la voiture dont nous avons besoin pour participer au Dakar l’an prochain."

partages
commentaires
Étape 9 - Loeb accidenté !

Article précédent

Étape 9 - Loeb accidenté !

Article suivant

Étape 10 - Despres assure avec Peterhansel en ange gardien

Étape 10 - Despres assure avec Peterhansel en ange gardien
Charger les commentaires