Al-Attiyah est content de ne pas ouvrir la route

Le Qatari dit ne pas s'inquiéter pour la suite de l'épreuve, estimant avoir été sans problème dans le rythme des Peugeot durant la première spéciale disputée lundi.

Le vainqueur en titre du Dakar, Nasser Al-Attiyah, n'a terminé la première journée de course qu'à la sixième place à un peu plus de quatre minutes de Sébastien Loeb. Mais cela représente à peu près le temps qu'il a perdu en cours de spéciale, d'abord dans le fameux bourbier du kilomètre 183 – qui a coûté plus cher à Nani Roma et Orlando Terranova, deux de ses équipiers chez Mini – puis en s'arrêtant pour changer une roue crevée.

C'était une spéciale compliquée, mais au vu des circonstances, nous avons fait du bon travail,” dit-il. “À l'endroit où nous sommes restés bloqués, beaucoup de pilotes moto et quad avaient le même problème : c'était très difficile pour eux. Puis on a eu cette crevaison, et il a fallu changer la roue.”

Nous n'avons pas perdu trop de temps, mais la première place sur la route n'est pas celle que nous aurions aimé occuper demain [mardi], donc je dirais que tout se passe comme prévu pour l'instant.”

Sébastien Loeb, qui ouvrira en effet la route ce mardi en raison de sa position de leader, devrait être confronté aux difficultés liées à l'obligation de “faire la trace” qu'il a déjà connues en WRC et que Sébastien Ogier a souvent déplorées ces dernières années. Il faudra maintenant voir dans quelle mesure cela affectera le Français, dont la 2008 s'est montrée plus à l'aise que prévu, lundi, sur un parcours censé favoriser les quatre roues motrices de la Mini.

Peugeot a montré avoir une bonne voiture, mais ce n'était que la première vraie spéciale,” s'est empressé de rappeler Al-Attiyah, 8e du classement général à 4’14”, interrogé par Motorsport.com. “Il reste beaucoup de travail au cours des dix prochains jours, donc il faut attendre pour voir où nous en sommes et comment ça se termine.”

Priorité aux J.O.

Le double vainqueur du Dakar aimerait d'autant plus remporter l'édition 2016 que ce sera l'une de ses rares apparitions en course cette année puisqu'il souhaite se concentrer sur sa préparation des Jeux Olympiques, lors desquels il espère décrocher une médaille d'or en ball-trap. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle il ne remettra sans doute pas son titre mondial du WRC2 en jeu cette année.

Je veux gagner le Dakar, car j'aime cette épreuve, mais je me concentre sur les Jeux,” a-t-il précisé.

Propos recueillis par Luis Ramirez

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Nasser Al-Attiyah
Type d'article Actualités
Tags al-attiyah, car, mini