Nasser Al-Attiyah pénalisé pour avoir roulé sans ceinture

Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel sont toujours leaders du Dakar, mais l'équipage a été pénalisé en temps pour avoir enfreint le règlement lors de la huitième étape.

Nasser Al-Attiyah pénalisé pour avoir roulé sans ceinture

Nasser Al-Attiyah a été pénalisé de cinq minutes pour une infraction commise lundi sur le Dakar, lors de la huitième étape. Une sanction qui intervient plus de 24 heures après les faits, motivée par la découverte de nouveaux éléments. 

C'est une "vidéo publiée sur les réseaux sociaux" et montrant un changement de roue effectué sur le Toyota Hilux lundi, entre Al Dawadimi et Wadi Ad Dawasir, qui a mis la puce à l'oreille de la FIA. La scène s'est déroulée lorsque l'équipage actuellement leader du classement général a été victime d'une crevaison. Après être intervenus, Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel sont très rapidement repartis et il s'avère qu'ils n'ont pas immédiatement bouclé leur ceinture. 

 

Les commissaires, en découvrant la vidéo, ont immédiatement estimé que le peu de temps mis pour repartir était "trop court pour que l'équipage soit correctement attaché". Devant ce doute, ils ont donc demandé à l'organisation de visionner les vidéos embarquées qui sont en permanence disponible afin d'observer les mouvements des pilotes et copilotes. La caméra embarquée a confirmé l'infraction suspectée. 

"Après être remonté à bord du véhicule, le pilote a enclenché un rapport et a démarré", précisent les commissaires. "En outre, la vidéo montre que l'équipage était occupé à attacher correctement les ceintures de sécurité pendant 1 minute et 45 secondes. Pendant un court instant, le copilote a même tenu le volant pour que le pilote puisse attacher sa ceinture de sécurité."

L'infraction constatée est contraire à l'article 48.1 du Règlement Sportif du Championnat du monde de Rallye-Raid, qui énonce que "chaque fois qu'un véhicule est en mouvement, sur n'importe quel type de Section Sélective et jusqu'à ce qu'il s'arrête, l'équipage doit porter des casques homologués, tous les vêtements et équipements de sécurité conformes à l'annexe L, chapitre III de l'équipement des pilotes, comme prévu par le fabricant, et doit avoir les ceintures de sécurité correctement attachées."

Les commissaires ont estimé que Nasser Al-Attiyah et Matthieu Baumel avaient non seulement enfreint la réglementation mais qu'ils avaient également gagné 1'45 en agissant de la sorte. C'est pourquoi ils ont estimé "nécessaire" de leur infliger une pénalité de temps "qui compense également cet avantage chronométrique"

Le duo écope donc de cinq minutes de pénalité, qui réduisent ainsi son avance au classement général à 34'05 sur Sébastien Loeb et à 54'44 sur Yazeed Al-Rajhi

Classement général après l'Étape 9

  Pilote Auto Temps Pénalité
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 30:15'04 05'00
2 France S. Loeb BRX +34'05  
3 Saudi Arabia Y. Al-Rajhi Toyota +53'44 00'35
4 Argentina O. Terranova
BRX
+1:31'09 12'00
5 South Africa G. De Villiers Toyota +1:40'01 05'00
6 Poland J. Przygonski
Mini
+1:41'04  
7 Russian Federation V. Vasilyev BMW +1:43'33 05'00
8 Czech Republic M. Prokop Ford +1:59'28 07'00
9 Argentina S. Halpern Mini +2:09'52 05'00
10 France M. Serradori Century +2:28'42 15'00
11 Sweden M. Ekström Audi +2:36'32 15'00
... Spain C. Sainz Audi +3:48'24 17'00

partages
commentaires
Van Beveren ne s'enflamme pas et reste "super concentré"
Article précédent

Van Beveren ne s'enflamme pas et reste "super concentré"

Article suivant

C'est fini pour le tenant du titre Kevin Benavídes

C'est fini pour le tenant du titre Kevin Benavídes
Charger les commentaires