Dakar
05 janv.
-
17 janv.
Événement terminé

Alonso en tonneaux : "Je sais que c'est la nouvelle du jour…"

partages
commentaires
Par :
15 janv. 2020 à 14:33

Il avait en tête de bien figurer sur cette dixième étape, mais c'est la tête à l'envers que Fernando Alonso a débuté la spéciale du jour sur le Dakar.

Surpris dès les premiers hectomètres au sommet d'une dune, Fernando Alonso et son copilote Marc Coma se sont offert une cabriole spectaculaire avec deux tonneaux à la clé, mais sans bobos. Un moindre mal également pour leur Toyota Hilux qui, bien qu'amoché et privé de pare-brise, leur a tout de même permis de rallier le bivouac en ne concédant finalement qu'une grosse heure aux meilleurs. Certes, les deux hommes sortent du top 10 et se retrouvent 14e du classement général à 4h34 de Carlos Sainz, mais l'essentiel est ailleurs. 

Lire aussi :

"Eh bien, je vais bien", rassure d'emblée Alonso. "Dès que nous sommes partis, nous avons fait ce tonneau et ça commençait mal, mais dans l'ensemble c'était une bonne journée. Nous sommes là, nous n'avons pas perdu tant que ça, juste quelques positions. Je me fiche d'être sixième ou 13e. Je suis content d'avoir passé une journée difficile supplémentaire."

Au-delà de cette figure de style qui n'a pas échappé aux caméras, le pilote espagnol se félicite surtout de se rapprocher un peu plus de son objectif prioritaire : voir l'arrivée à Qiddiya vendredi. Conscient d'avoir fait les gros titres avec cet incident, il s'en amuse en étant déjà tourné vers la suite, toujours avec ambition.

"Je sais que c'est la nouvelle du jour, il y avait 1000 personnes qui attendaient à chaque endroit mais regardez, nous avons eu de la chance", fait-il remarquer. "Être 14e du général pour un premier Dakar, juste un petit contretemps lors duquel nous avons perdu quelques minutes… C'est le Dakar, d'autres n'ont pas terminé. Nous sommes contents d'être au Parc Fermé. Je suis désolé que ce ne soient pas les déclarations que vous voulez entendre, mais je suis plutôt satisfait de cette journée."

"J'ai la chance de continuer le Dakar, d'être dans une course rude… Nous n'abandonnons pas. Mais nous ne sommes pas venus pour nous promener, j'essaie de gagner des spéciales et c'est ce que nous aimons faire. Aujourd'hui je voulais gagner, on peut échouer mais on ne peut pas ne pas essayer. Aujourd'hui c'était ça."

Propos recueillis par Sergio Lillo  

Diapo
Liste

1/8

Photo de: A.S.O.

2/8

Photo de: A.S.O.

3/8

Photo de: A.S.O.

4/8

Photo de: A.S.O.

5/8

Photo de: A.S.O.

6/8

Photo de: A.S.O.

7/8

Photo de: A.S.O.

8/8

Photo de: A.S.O.

Article suivant
Sainz chanceux dans une étape "trop dangereuse"

Article précédent

Sainz chanceux dans une étape "trop dangereuse"

Article suivant

Motos, étape 11 - Brabec perd la moitié de son avance sur Quintanilla

Motos, étape 11 - Brabec perd la moitié de son avance sur Quintanilla
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Catégorie Étape 10
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Marc Coma
Équipes Toyota Gazoo Racing
Auteur Basile Davoine