Motos, Étape 2 - Barreda revanchard, Sunderland nouveau leader

Joan Barreda a remporté la deuxième étape du Dakar 2022, entre Haïl et Al Qaisumah. Daniel Sanders perd la tête du classement général au profit de Sam Sunderland.

Motos, Étape 2 - Barreda revanchard, Sunderland nouveau leader

On connaît l'adage, et particulièrement dans la catégorie Motos : sur le Dakar, les perdants de la veille peuvent être les gagnants du lendemain, et vice versa. La deuxième étape de cette édition 2022 l'a confirmé, avec une nouvelle fois des écarts importants qui sont venus bousculer la hiérarchie. Impérial samedi et dimanche, Daniel Sanders en a notamment fait les frais. 

L'Australien, en plus d'avoir eu le désavantage très clair d'ouvrir la route ce lundi, a cédé beaucoup de terrain en se perdant aux alentours du 150e kilomètre. Une zone qui a également coûté un peu de temps à l'autre pilote KTM, Matthias Walkner, mais dans des proportions moindres. 

Puis, sur la dernière partie de l'étape, ils sont plusieurs à avoir perdu des minutes par poignées. À commencer par Daniel Sanders à nouveau, mais aussi le deuxième du général Pablo Quintanilla (Honda) ou encore Xavier de Soultrait (Husqvarna) et Ross Branch (Yamaha). 

Cette deuxième étape, avec 339 kilomètres de spéciale et les premiers cordons de dunes du rallye, s'est jouée aux avant-postes entre plusieurs hommes, dont Sam Sunderland et Joan Barreda. Le suivi du pilote KTM a été compliqué par l'absence de pointage pendant la majeure partie de l'étape, et il a finalement concédé un peu plus de cinq minutes au pilote Honda, qui a pris le pouvoir à mi-parcours sans plus jamais le lâcher. 

Kevin Benavídes (KTM) a terminé troisième de l'étape à 5'54 devant Skyler Howes (Husqvarna) à 6'15 et Toby Price (KTM) à 7'. Le Français Adrien van Beveren (Yamaha) a concédé 11'34 mais fait une bonne opération au général. 

Cette victoire d'étape remet en selle Joan Barreda, qui avait laissé filer une quarantaine de minutes la veille, et lui permet de réduire de moitié ce débours important. Sam Sunderland prend quant à lui les commandes du classement général avec 2'51 d'avance sur Adrien van Beveren et 3'29 sur l'ex-leader Daniel Sanders. 

"C’était la seule solution d’attaquer aujourd’hui, j’ai tout donné, après les problèmes que j’ai eus hier", a confié Joan Barreda à l'arrivée. "La navigation était difficile à interpréter, il y a eu un waypoint que j’ai mis beaucoup de temps à trouver, donc on a lâché beaucoup de temps sur la première étape. C’était assez dur mentalement. Mais aujourd’hui les sensations étaient vraiment bonnes, avec des dunes très sympas à piloter. Il reste encore beaucoup de temps, même si les écarts sont grands avec ceux de devant. Il reste dix jours, c’est-à-dire suffisamment de temps pour continuer d’attaquer."

Des ennuis mécaniques ont contrarié Danilo Petrucci.

Des ennuis mécaniques ont contrarié Danilo Petrucci.

Rookie sur ce Dakar, Danilo Petrucci avait bien entamé sa journée mais a été stoppé net par un problème mécanique toujours "en cours d'investigation" par KTM. Il a été rapatrié vers le bivouac par hélicoptère au 115e kilomètre mais espère repartir mardi, même avec une très lourde pénalité, afin d'emmagasiner de l'expérience en rallye-raid. 

Classement général provisoire après l'Étape 2

  Pilote Moto Temps
1 United Kingdom S. Sunderland KTM 8:31'29
2 France A. Van Beveren Yamaha +02'51
3 Australia D. Sanders KTM +03'29
4 Austria M. Walkner KTM +04'08
5 United States S. Howes Husqvarna +09'59
6 Spain L. Santolino Sherco +10'55
7 Chile P. Quintanilla Honda +12'31
8 Slovakia S. Svitko KTM +17'39
9 South Africa Aaron Mare Hero +18'41
10 Spain J. Barreda Honda +20'25

partages
commentaires
Peterhansel tentera de repartir lundi
Article précédent

Peterhansel tentera de repartir lundi

Article suivant

Autos, Étape 2 - Loeb s'impose et reprend du temps à Al-Attiyah

Autos, Étape 2 - Loeb s'impose et reprend du temps à Al-Attiyah
Charger les commentaires