Étape 10, le point - Benavides à l'offensive

partages
commentaires
Étape 10, le point - Benavides à l'offensive
Par : Jean-Philippe Vennin
16 janv. 2018 à 17:37

L'air du pays semble avoir galvanisé l'Argentin, qui a dominé la première partie de la dixième spéciale du Dakar à moto et s'est virtuellement emparé de la tête du classement général à ce stade. Carlos Sainz continue de gérer côté autos.

#47 Monster Energy Honda Team Honda: Kevin Benavides
#47 Monster Energy Honda Team Honda: Kevin Benavides
#4 Yamaha Official Rally Team: Adrien van Beveren
#8 Red Bull KTM Factory Racing KTM: Toby Price
#300 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Stéphane Peterhansel, Jean-Paul Cottret
#301 Toyota Gazoo Racing Toyota: Nasser Al-Attiyah, Mathieu Baumel
#304 Toyota Gazoo Racing Toyota: Giniel de Villiers, Dirk von Zitzewitz
#303 Peugeot Sport Peugeot 3008 DKR: Carlos Sainz, Lucas Cruz

Kevin Benavides s'est élancé en quatrième position de Salta pour la dixième spéciale longue de 373 kilomètres et divisée en deux tronçons, qui mènera les concurrents à Belén. Le pilote Honda s'est d'entrée porté en tête au chronomètre et a augmenté régulièrement son avance pour terminer la première moitié du parcours avec 3'39 d'avance sur Toby Price et sa KTM.

Après un début de spéciale difficile, Adrien van Beveren est remonté dans la hiérarchie pour pointer à la troisième place provisoire mais à déjà 6'09 de Benavides sur lequel il ne comptait que 22 secondes d'avance au classement général avant l'étape de ce mardi. Le pilote Yamaha se retrouve donc à ce moment deuxième du rallye, à 5'47 de l'Argentin et 4'35 devant Price.

Le vainqueur du Dakar 2016 s'est quant à lui emparé de la troisième place virtuelle aux dépens de son équipier Matthias Walkner, également quatrième provisoire de la spéciale devant une troisième KTM, celle d'Antoine Meo qui précède la Honda de Joan Barreda mais la suit de 1'45 au général.

Deuxième de la dernière spéciale disputée, dimanche (celle de lundi ayant été annulée en raison de la mauvaise météo), Ricky Brabec, lui aussi sur KTM, s'est perdu à deux reprises en début de parcours et a déjà concédé plus d'une heure au leader du jour.

Despres attend Sainz

Du côté des autos, la Peugeot de Stéphane Peterhansel précède la Toyota de Nasser Al-Attiyah, qui est restée au coude à coude avec elle sur le 50 premiers kilomètres, de 1'18 et celle de Giniel de Villiers de 2'52 au WP3. Carlos Sainz, leader du classement général, est cinquième à 6'21 derrière la 3008 DKR privée de Khalid Al-Qassimi, et roule en compagnie de Cyril Despres qui s'est arrêté dès le début de la spéciale pour l'attendre afin de le "protéger" et de lui venir en aide au cas où la situation l'exigerait.

L'arrivée est prévue en première partie de soirée pour les motos, et environ deux heures plus tard du côté des voitures.

Prochain article Dakar
Pénalité de Sainz : une sanction qui ne satisfait personne

Article précédent

Pénalité de Sainz : une sanction qui ne satisfait personne

Article suivant

Motos, étape 10 - Le meilleur puis le pire pour Van Beveren

Motos, étape 10 - Le meilleur puis le pire pour Van Beveren
Load comments

À propos de cet article

Séries Dakar
Événement Dakar
Pilotes Kevin Benavides
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités