Une mesure FIA pourrait limiter la première catégorie du Dakar aux 4x4

Les quatre roues motrices pourraient constituer l'unique base de la principale catégorie du Rallye Dakar à partir de 2023 après une annonce du Conseil Mondial du Sport Automobile.

Une mesure FIA pourrait limiter la première catégorie du Dakar aux 4x4

Cela pourrait probablement affecter le Dakar, qui a l'habitude de suivre la réglementation de la FIA mais établit également ses propres lignes directrices.

Un consensus pour donner la priorité aux quatre roues motrices avait été atteint en 2017, avec le but d'introduire la règle l'année suivante. Cependant, la FIA et d'autres parties prenantes se sont mises d'accord pour reporter la décision. L'instance dirigeante a profité du Conseil Mondial du Sport Automobile de ce vendredi pour indiquer que les véhicules à deux roues motrices ne pourraient pas prétendre à concourir dans la catégorie reine des rallyes de cross-country à partir de 2023.

“La future organisation des voitures de rallye de cross-country a été approuvée", peut-on lire. "Une balance de performance continuera à être appliquée aux voitures T1 4x4 et T1 4x2 jusqu'à la fin 2022, après quoi en 2023, les T1 4x4 deviendront la première catégorie de la discipline. Le principe de l'introduction d'un groupe pour les nouvelles technologies écologiques à partir de 2021 a également été accepté, dans le but de fournir un cadre pour le développement de ces véhicules.

Lire aussi :

La décision semble avoir été prise en raison de l'avantage technique des voitures deux roues motrices sur les quatre roues motrices, mais également pour inciter plus de constructeurs à intégrer la catégorie. Cela fait suite à de vives critiques de la part de Toyota à l'encontre du buggy deux roues motrices de Mini, qui a permis à Carlos Sainz de l'emporter sur le Dakar en janvier dernier. Mini aura tout de même le droit d'engager sa machine et de se battre pour la victoire en 2021 et 2022.

Selon certaines sources, la réglementation technique pour les 4x4 devrait rester la même, la FIA donnant à nouveau le choix entre moteurs essence et diesel. Les deux roues motrices ont dominé le Dakar ces dernières années, les buggys remportant quatre des cinq victoires.

partages
commentaires
Rebellion met fin à tout engagement en sport automobile

Article précédent

Rebellion met fin à tout engagement en sport automobile

Article suivant

Bientôt un documentaire Amazon Prime sur Fernando Alonso

Bientôt un documentaire Amazon Prime sur Fernando Alonso
Charger les commentaires