Autos, Étape 9 - De Villiers dompte Lategan, Loeb impuissant

Giniel de Villiers a remporté la neuvième étape du Dakar pour quelques secondes devant Henk Lategan. Nasser Al-Attiyah a conforté son avance en tête du classement général.

Autos, Étape 9 - De Villiers dompte Lategan, Loeb impuissant

Disons les choses clairement : entre un changement de paysage pour délaisser le sable et passer à des pistes montagneuses et rocailleuses entre les canyons, et une distance très raisonnable de 287 km de spéciale, la neuvième étape de ce Dakar 2022 n'avait pas franchement le profil pour faire la différence, à moins d'une mésaventure pour un favori. Alors, sans grande surprise, cette journée a surtout rapproché un peu plus Nasser Al-Attiyah d'une quatrième victoire finale sur l'épreuve. 

Lire aussi :

La boucle tracée autour de Wadi Ad-Dawasir a davantage relevé de l'exercice de vitesse sans permettre les gros écarts à la régulière, et ça n'a évidemment pas arrangé les affaires de Sébastien Loeb. Notons tout de même que le Français a pu poursuivre sa route avec une bonne nouvelle tombée hier soir, puisqu'il n'a finalement été sanctionné que d'une amende de 10 000 € (dont une moitié avec sursis) pour la perte de sa roue de secours sur la huitième étape, sans être pénalisé en temps. 

Sans autoriser de grande offensive pour le classement général, l'étape du jour a tourné au duel fratricide entre les pilotes sud-africains de l'équipe Toyota. Henk Lategan, dont le rythme n'est plus à démontrer dans un tel exercice, a été le premier à pointer en tête, puis son compatriote Giniel de Villiers a pris le relais. Les deux hommes ont offert un joli combat qui s'est réglé pour quelques secondes à l'avantage du plus expérimenté. Le vainqueur du Dakar 2009 a ainsi remporté sa première victoire d'étape cette année – la 18e de sa carrière – en devançant le "petit jeune" de seulement neuf secondes !

Toyota s'est offert un triplé puisque Nasser Al-Attiyah a pris la troisième place en se montrant extrêmement régulier, une fois de plus, de bout en bout. À 1'04 du vainqueur de l'étape, le Qatari a pour la première fois de cette deuxième semaine repris du temps à Sébastien Loeb, confortant une place de leader déjà bien assise. Car son adversaire a quant à lui terminé à 2'11 de Giniel de Villiers, dans une étape où la belle performance de Mathieu Serradori (+3'15) est à noter. Côté Audi, Mattias Ekström a terminé à 2'07, faisant mieux que Carlos Sainz (+2'48) et Stéphane Peterhansel (+3'45) au lendemain de sa toute première victoire d'étape. 

Au classement général, la donne est donc inchangée avec un Nasser Al-Attiyah toujours parfaitement maître de la situation, et maintenant fort d'une avance de 39'05 sur Sébastien Loeb. Yazeed Al-Rajhi occupe toujours la troisième marche du podium.  

Classement général provisoire après l'Étape 9

  Pilote Auto Temps Pénalité
1 Qatar N. Al-Attiyah Toyota 30:10'04  
2 France S. Loeb BRX +39'05  
3 Saudi Arabia Y. Al-Rajhi Toyota +58'44 00'35
4 Argentina O. Terranova
BRX
+1:36'09 12'00
5 South Africa G. De Villiers Toyota +1:45'01 05'00
6 Poland J. Przygonski
Mini
+1:46'04  
7 Russian Federation V. Vasilyev BMW +1:48'33 05'00
8 Czech Republic M. Prokop Ford +2:04'28 07'00
9 Argentina S. Halpern Mini +2:14'52 05'00
10 France M. Serradori Century +2:33'42 15'00
11 Sweden M. Ekström Audi +2:41'32 15'00
... Spain C. Sainz Audi +3:53'24 17'00

partages
commentaires
Motos, Étape 9 - Cornejo Florimo s'impose, le leader change encore
Article précédent

Motos, Étape 9 - Cornejo Florimo s'impose, le leader change encore

Article suivant

Al-Attiyah "content de se rapprocher de l'arrivée"

Al-Attiyah "content de se rapprocher de l'arrivée"
Charger les commentaires