Étape 10, motos - Michaël Metge sort du bois, Quintanilla abandonne !

Il aura donc fallu attendre la dixième étape pour voir un Français triompher à moto sur ce Dakar 2017. Michaël Metge signe une première victoire de prestige, alors que Pablo Quintanilla a quant à lui abandonné.

Après trois étapes raccourcies et deux annulées depuis vendredi dernier, le Dakar a pu reprendre son cours normal aujourd’hui avec une journée complète disputée entre Chilecito et San Juan, en Argentine. Les pilotes se sont donc élancés peu avant 11h, heure locale, sur un parcours long de 792 kilomètres, dont 449 chronométrés. Une journée qui a fait travailler aussi bien les bras, avec notamment un passage en "mode trial", que la tête des motards, avec une dernière portion plus roulante et axée navigation.

Sam Sunderland perdait gros d’entrée de jeu, le leader du général s’éloignant de près de 1500 mètres du bon chemin au niveau du kilomètre 39. Le Britannique faisait même route dans le mauvais sens durant quelques minutes, avant de se rendre compte de son erreur et de faire demi-tour. Après sa superbe performance lors de la huitième étape, Joan Barreda se faisait à son tour piéger quelques kilomètres plus loin suite à un virage mal négocié. L’Espagnol, au même titre que Matthias Walkner et Michaël Metge (Honda), empruntait alors un chemin parallèle au bon itinéraire, mais avec un cap présentant quelques degrés de différence.

Gloire et déboire de Quintanilla

Pablo Quintanilla n’en demandait pas temps. Le numéro deux au général prenait les commandes au passage du WP1, avec 1’42’’ d’avance sur Barreda et 1’48’’ sur Metge. Le Chilien reprenait surtout 16’45’’ sur Sunderland, se rapprochant virtuellement à quatre minutes de l’Anglais au classement.

Un rêve pour Quintanillla qui n’allait pas durer longtemps, le pilote Husqvarna s’égarant à son tour du bon itinéraire pour finalement s’en éloigner de plus de quatre kilomètres, avant de subir les affres de la mécanique et s’arrêter de longues minutes sur le bas-côté !

Finalement, les pilotes Honda Ricky Brabec et Franco Caimi étaient les plus avares en erreur de navigation. Pointés à une minute de Quintanilla au WP1, les deux concurrents poursuivaient leur sans-faute pour prendre les devants sur le second tronçon de l’étape.

Les Français connaissaient quant à eux des fortunes diverses, Xavier de Soultrait (Yamaha) se fourvoyant totalement sur son itinéraire alors qu’Adrien van Beveren (Yamaha), troisième au général, accusait plus d’une demi-heure de retard sur son compatriote Adrien Metge (Sherco), surprenant leader au WP2. Le Français claquait le meilleur temps au CP1, en tête d’un podium provisoire pour le moins inattendu, devant le Tchèque Ondrej Klymciw (Husqvarna) et l’Australien Todd Smith (KTM). Laia Sanz (KTM) constituait la bonne surprise du jour, neuvième à mi-parcours, à 7’29’’ de Metge.

Cependant, c’est bien Ricky Brabec qui parvenait en tête au niveau de la neutralisation, faisant oublier ses atermoiements sur le premier tronçon de cette étape très exigeante côté navigation. L’avance de l’Américain était néanmoins des plus étriquées, seulement 21 secondes sur Klymciw et 55 sur Adrien Metge.

La seconde partie de l’étape était marquée par l’abandon de Quintanilla. A bout, le Chilien était contraint de jeter l’éponge, après une étape galère émaillée par les soucis de navigation et les problèmes techniques. Victime d’un malaise, il devait dire adieu à ses chances de succès, après avoir été un temps en tête du classement de cette dixième étape. Un crève-cœur pour le sympathique Chilien, en constant progrès depuis ses débuts sur l’épreuve en 2013 (deux abandons suivis d’une quatrième place en 2015 et de la troisième position l’an dernier). 

Incertitude sur le leader du général

Ricky Brabec était finalement contraint de mettre pied à terre à seulement 12 kilomètres de l’arrivée, laissant un autre Metge, Michaël, s’imposer à San Juan, devant son coéquipier chez Honda Joan Barreda. Le Français est le premier pilote tricolore à remporter une étape sur ce Dakar (Xavier de Soultrait ayant été pénalisé suite à son succès lors du prologue), en devançant l’Espagnol de 55 secondes, et Stefan Svitko (KTM) de 1’19’’.

Au général, Sam Sunderland accroît son avance sur son nouveau dauphin, Matthias Walkner, rejeté à 30'01''. L'Autrichien devance ses coéquipiers de chez KTM, l'Espagnol Gerard Farres (à 38'43'' du leader), qui détrône du podium provisoire le Français Adrien van Beveren (à 41'47''). 

De son côté Barreda, deuxième du jour, pourrait bien être le grand bénéficiaire de cette journée, en grappillant de nombreuses minutes sur Sunderland. Surtout, l’Ibère pourrait bien voir annulée sa pénalité d’une heure infligée lors de l’étape 4, ce qui le remettrait en tête du général. Reste donc à connaître la décision de la Direction de course, qui devrait être rendue publique sous peu.

La décision sur la sanction de Barreda pourrait s'avérer décisive alors qu'on rentre dans le money time de ce Dakar 2017. Avec seulement deux spéciales restant à disputer pour un total de 356 kilomètres chronométrés (soit moins que la spéciale d'aujourd'hui), il reste peu de temps aux concurrents pour refaire leur retard. Demain, le bivouac poursuivra son chemin en route vers Buenos Aires, avec une spéciale de 292 kilomètres entre San Juan et Río Cuarto, qui fera la part belle aux dunes puis aux pistes typées WRC.

Classement général 

Pos.PiloteMotoÉcart
1  Sam Sunderland KTM 28h07m59s
2  Matthias Walkner KTM +30m01s
3

 Gerard Farres

KTM +38m43s
4  Adrian van Beveren Yamaha +41m47s
5  Joan Barreda  Honda +53m47s
6  Pela Renet Husqvarna +55m24s
7  Paulo Goncalves Honda +1h00m11s
8  Xavier de Soultrait Yamaha +1h32m55s
9  Michael Metge Honda +1h35m33s
10  Franco Caimi Honda +1h37m57s
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar 2017
Sous-évènement Étape 10 : Chilecito - San Juan
Pilotes Adrien van Beveren , Stefan Svitko , Joan Barreda , Michael Metge , Todd Smith , Sam Sunderland , Laia Sanz , Matthias Walkner , Pablo Quintanilla , Xavier de Soultrait , Ricky Brabec , Ondrej Klymciw , Adrien Metge , Franco Caimi
Type d'article Résumé de spéciale
Tags bike